October 8, 2019 / 8:08 AM / in 14 days

POINT MARCHÉS-Les actions européennes se replient, suspense sur le commerce

    * L'indice Stoxx 600 cède 0,35%, le CAC 40 à Paris 0,45%
    * Doutes sur l'issue des discussions USA-Chine
    * Tokyo a pris 0,99%, reprise dans le vert pour les marchés chinois
    * LSE chute, HKSE renonce à son offre d'achat
    * Les technologiques soutenues par les résultats de Samsung

    PARIS, 8 octobre (Reuters) - Hésitantes à l'ouverture, les principales
Bourses européennes s'installent dans le rouge après une heure d'échanges, la
prudence décourageant les acheteurs dans l'attente de la reprise des discussions
commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, dont les investisseurs
n'attendent aucun résultat spectaculaire.
    À Paris, le CAC 40 perd 0,45% à 5.496,95 points à 08h00 GMT, à
Francfort, le Dax cède 0,48 et à Londres, le FTSE recule de
0,17%.
    L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en baisse de 0,27%,
l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,4% et le Stoxx 600 de
0,35%. 
    Si Pékin a confirmé que le vice-Premier ministre Liu He se rendrait à
Washington pour participer aux négociations à haut niveau prévues jeudi et
vendredi, Donald Trump a jugé peu probable que des avancées importantes soient
réalisées rapidement et Washington a ajouté 28 noms à une liste noire de
sociétés et d'organismes publics chinois auxquels la vente de composants
américains est interdite sans autorisation officielle.
    Parmi les entreprises concernées par cette décision, motivée selon
Washington par le traitement des minorités musulmanes chinoises, figurent des
acteurs importants du secteur chinois de l'intelligence artificielle comme
SenseTime, spécialiste de la reconnaissance faciale, ainsi que le géant de la
vidéosurveillance Hikvision. 
    Washington menace toujours de porter le 15 octobre de 25% à 30% les droits
de douane sur 250 milliards de dollars de produits chinois importés aux
Etats-Unis en cas d'échec des discussions.
    "Les chances d'un accord global sont quasi nulles mais il y a toujours des
gens pour parier sur la possibilité d'une avancée partielle", explique Neil
Wilson, de Markets.com. "En restreignant le champ des discussions de cette
semaine, la Chine a pesé sur les attentes mais elle a aussi limité le risque de
déception en cas de résultat négatif."
    Les actions européennes peinent par ailleurs à trouver un soutien dans les
chiffres supérieurs aux attentes de la production industrielle allemande, qui
réduisent le risque d'une contraction du produit intérieur brut (PIB) au
troisième trimestre.
        
    VALEURS 
    Parmi les secteurs sensibles aux tensions commerciales, celui de
l'automobile abandonne 0,82%. 
    Celui des hautes technologies est toutefois orienté à la hausse, son indice
Stoxx prenant 0,2% après les résultats un peu meilleurs qu'attendu du
géant sud-coréen Samsung Electronics. Dialog
Semiconductor gagne 0,82%. 
    Ericsson et Nokia prennent par ailleurs 2,46% et 2,13%
après un article du Financial Times selon lequel Washington envisage un soutien
financier aux deux groupes pour les favoriser face au chinois Huawei. 
    London Stock Exchange Group chute de 5,77% et plombe le secteur des
services financiers (-0,86%, la plus forte baisse sectorielle du jour)
après l'annonce par Hong Kong Exchanges and Clearing (HKEX) de l'abandon de son
projet d'offre de rachat.
    
    EN ASIE 
    A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini en hausse de 0,99%, une
progression favorisée par un nouveau recul du yen face au dollar, qui avantage
les exportateurs, et par la progression du secteur des semi-conducteurs après
les résultats provisoires de Samsung. 
    En Chine, où les marchés ont rouvert après une semaine de fermeture liée aux
célébrations du 70e anniversaire de la République populaire, le SSE Composite
 de Shanghai affiche en clôture une progression de 0,29%; l'annonce d'un
nouveau ralentissement de la croissance de l'activité dans le secteur des
services selon l'enquête PMI Caixin-Markit alimente les espoirs de
nouvelles mesures de relance. 
    A Séoul, Samsung Electronics a pris 2,41% après l'annonce de
résultats trimestriels provisoires en baisse mais un peu meilleurs qu'attendu,
grâce entre autres au succès commercial de son smartphone Galaxy Note 10.

    
    A WALL STREET 
    La Bourse de New York a fini en baisse lundi, les investisseurs se montrant
nerveux face aux informations contradictoires sur les chances de succès des
négociations commerciales entre Washington et Pékin. 
    L'indice Dow Jones a cédé 95,70 points (-0,36%) à 26.478,02. Le
S&P-500, plus large, a perdu 13,34 points, soit 0,45%, à 2.938,67 points.
Le Nasdaq Composite a reculé de 26,18 points (-0,33%) à 7.956,29. 
    
    TAUX 
    Les rendements des emprunts d'Etat de la zone euro sont orientés à la hausse
après la hausse inattendue de la production industrielle allemande. 
    Celui du Bund allemand à dix ans prend plus d'un point de base à
-0,572%.
    Sur le marché obligataire américain, les rendements des bons du Trésor ont
fini en hausse lundi, un mouvement habituel avant les importantes adjudications
de la semaine, d'un montant total de 78 milliards de dollars.
    
    CHANGES 
    Stable en début de journée en Asie, le dollar cède un peu de terrain face
aux autres grandes devises (-0,04%), permettant à l'euro de remonter
au-dessus de 1,0980. Le billet vert s'était apprécié de 0,16% face à un
panier de référence lundi, sa meilleure performance quotidienne depuis une
semaine. 
    Les cambistes surveilleront une nouvelle intervention publique de Jerome
Powell, le président de la Réserve fédérale, à partir de 18h30 GMT. 
    Le yuan chinois, la monnaie la plus sensible aux tensions commerciales, est
en légère hausse face au dollar.
    
    PÉTROLE 
    Les cours du brut restent soutenus par les tensions politiques en Irak,
perçues comme une menace potentielle pour l'offre mondiale, et dans une moindre
mesure par les manifestations contre l'austérité en Equateur , l'un des pays
membres de l'Opep, qui pourrait être contraint de réduire temporairement sa
production.
    Le Brent gagne0,41 % à 58,59 dollars le baril et le brut léger
américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 0,32% à 52,92 dollars.
     
    PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 8 OCTOBRE:
        
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 US      12h30  Prix à la production           septembre   +0,1%         +0,1%
                - sur un an                                +1,8%         +1,8%
 
    LA SITUATION SUR LES MARCHÉS:
    (Certaines données peuvent accuser un léger décalage)
    
    

 (Marc Angrand, édité par Sophie Louet)
  
 
 
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below