October 3, 2019 / 2:02 AM / 15 days ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 02H00 GMT (03/10)

FEU VERT DE L’OMC AUX TAXES AMÉRICAINES SUR DES PRODUITS DE L’UE DANS LE LITIGE AIRBUS

BRUXELLES/LONDRES - Les Etats-Unis ont reçu mercredi le feu vert de l’Organisation mondiale du commerce pour appliquer des droits de douane sur 7,5 milliards de dollars d’importations de l’Union européenne par an, dans le conflit sur de potentielles subventions accordées à Airbus.

Les Etats-Unis appliqueront dès le 18 octobre des droits de douane de 10% sur les avions et de 25% sur d’autres produits industriels et agricoles importés de l’Union européenne, dont le vin français, le fromage italien ou le whisky écossais, a déclaré un responsable du bureau du Représentant américain du Commerce.

A Bruxelles, l’Union européenne a dit vouloir chercher un règlement à l’amiable mais a promis de répliquer si Washington optait pour l’entrée en vigueur des droits de douane.

Airbus a également appelé à des discussions avec les Etats-Unis afin d’éviter l’impact délétère de telles sanctions non seulement sur le secteur aéronautique et spatial, mais sur l’ensemble de l’économie mondiale.

—-

BREXIT: BRUXELLES PARLE DE “POINTS POSITIFS” DANS LES PROPOSITIONS DE JOHNSON

BRUXELLES - La proposition présentée mercredi par la Grande-Bretagne en vue de sa sortie de l’Union européenne comprend “des points positifs”, mais il reste encore “quelques points problématiques qui nécessiteront des travaux supplémentaires”, a estimé la Commission européenne.

Durant un entretien téléphonique avec Boris Johnson, le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, a promis d’examiner le texte de manière objective et à la lumière des “critères bien connus” de l’Union, dit-elle dans un communiqué.

Lors du discours de clôture du congrès annuel du Parti conservateur à Manchester, Boris Johnson a exhorté l’Union européenne au compromis. Il a notamment proposé la création d’une zone réglementaire commune à toute l’île d’Irlande afin de remplacer le “backstop”, tout en laissant aux institutions nord-irlandaises la possibilité de ne pas adhérer à cette zone.

—-

HONG KONG-RÉVOLTE DE MANIFESTANTS APRÈS UN TIR À BALLE RÉELLE DE LA POLICE

HONG KONG - Manifestants anti-gouvernementaux et forces de l’ordre se sont affrontés dans la nuit de mercredi à jeudi à Hong Kong, les contestataires exprimant leur colère après qu’un officier de police a tiré à balle réelle sur un jeune manifestant mardi lors de heurts en marge d’un rassemblement.

Des activistes pro-démocratie ont commencé mercredi soir à saccager les rues de plusieurs districts de l’ancienne colonie britannique, lançant des bombes incendiaires, bloquant les routes et vandalisant plusieurs commerces et stations de métro.

La police a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les contestataires.

—-

PYONGYANG DIT AVOIR TESTÉ UN MISSILE TIRÉ PAR UN SOUS-MARIN

SEOUL - La Corée du Nord a testé avec succès mercredi matin un nouveau missile balistique lancé par un sous-marin, rapporte jeudi l’agence de presse nord-coréenne officielle KCNA, citée par les médias de Séoul.

L’état-major de l’armée sud-coréenne a rapporté mercredi que la Corée du Nord avait lancé un projectile depuis la côte sud-est, en direction de la mer.

La Corée du Nord a procédé à neuf essais de missiles depuis la rencontre entre le dirigeant Kim Jong-un et le président américain Donald Trump le 30 juin dernier à la frontière démilitarisée entre les deux Corées.

—-

IRAK: COUVRE-FEU À BAGDAD APRÈS DES HEURTS ENTRE MANIFESTANTS ET FORCES DE SÉCURITÉ

BAGDAD - Le Premier ministre irakien Adel Abdoul Mahdi a annoncé qu’un couvre-feu serait imposé dans la capitale Bagdad à partir de jeudi matin et en vigueur jusqu’à nouvel ordre, après que des affrontements ont éclaté mercredi entre manifestants et forces de sécurité en différents points du pays.

Un mouvement de contestation d’une ampleur sans précédent contre le gouvernement d’Abdoul Mahdi, au pouvoir depuis un an, a débuté mardi pour dénoncer le chômage, la corruption et la désaffection des services publics. Au moins cinq personnes ont été tuées et 132 autres blessées dans les affrontements de mercredi.

—-

SANDERS INTERROMPT SA CAMPAGNE POUR RAISONS MÉDICALES

WASHINGTON - Bernie Sanders, candidat à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle américaine de novembre 2020, a interrompu sa campagne après avoir subi la pose de deux stents en urgence, a annoncé mercredi l’équipe de campagne du sénateur, âgé de 78 ans.

“Il se reposera au cours des prochains jours. Nous annulons ses événements et apparitions jusqu’à nouvel ordre, et nous continuerons à vous fournir les informations adéquates”, indique Jeff Weaver, son principal conseiller, dans un communiqué.

—-

UKRAINE

PARIS JUGE LES CONDITIONS RÉUNIES POUR UN SOMMET “NORMANDIE”

PARIS - Les conditions sont réunies pour la tenue prochaine à Paris d’un sommet au “format Normandie” sur la crise ukrainienne, a estimé mercredi la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

“L’atmosphère constructive des discussions associant la Russie, l’Ukraine, l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) et les représentants des zones non contrôlées du Donbass au sein du ‘groupe de contact’, réuni hier en Biélorussie, a permis d’aboutir à des progrès importants dans la mise en oeuvre des Accords de Minsk”, a déclaré Agnès Von Der Mühll lors de son point de presse quotidien.

—-

FRANCE-DES ÉMISSIONS DE DIOXINES “POSSIBLES” À ROUEN

PARIS - L’incendie de l’usine Lubrizol de Rouen survenu le 26 septembre a pu provoquer des émissions de dioxines, des polluants toxiques, mais des analyses complémentaires sont nécessaires pour étayer cette hypothèse, a déclaré mercredi le directeur général de l’Institut national de l’environnement industriel et des risques.

Le Premier ministre Edouard Philippe a reconnu mercredi que les pouvoirs publics ne savaient pas tout des conséquences de l’incendie de cette fabrique d’additifs pour lubrifiants, tout en réaffirmant que les analyses faisaient apparaître à ce stade une qualité de l’air normale à Rouen et dans son agglomération.

“Nous ne savons pas tout aujourd’hui parce que les analyses sont en cours et parce qu’il va falloir les poursuivre et pendant longtemps”, a-t-il déclaré au Sénat, alors que le gouvernement est critiqué pour sa gestion de ce que les pouvoirs publics présentent désormais comme “une catastrophe industrielle”.

—-

DES MILLIERS DE POLICIERS EN COLÈRE ONT DÉFILÉ À PARIS

PARIS - Plusieurs milliers de policiers ont manifesté mercredi à Paris pour exiger une amélioration de leurs conditions de travail mais aussi clamer leur mal-être face à une “haine du flic” qu’ils jugent de plus en plus préoccupante en France.

“Unis dans la lutte contre les suicides et les agressions”, pouvait-on lire sur la banderole du cortège qui a défilé entre Bastille et République.

Cette initiative unitaire, à l’appel d’une vingtaine d’organisations, était sans précédent depuis octobre 2001, date à laquelle des milliers d’agents avaient défilé pour protester contre la remise en liberté d’un braqueur multirécidiviste soupçonné du meurtre de deux gardiens de la paix, Jean-Claude Bonnal, et une loi sur la présomption d’innocence.

—-

NISSAN

LE PDT DE RENAULT AUDITIONNE UN NOMBRE RESSERRÉ DE CANDIDATS

TOKYO - La course à la tête de Nissan s’est resserrée d’un cran autour de trois vétérans de Renault-Nissan, auditionnés par le président de Renault avant le 4e conseil opérationnel de l’alliance au Technocentre, à l’ouest de Paris, ont dit à Reuters des sources proches du dossier.

Le président du constructeur automobile français Jean-Dominique Senard, un des membres du comité des nominations de Nissan, s’est entretenu avec des postulants au poste de directeur général du groupe japonais de visu ou via vidéo-conférence, ont ajouté les sources.

Deux des principaux candidats désormais en lice sont des vétérans de Nissan - le directeur général en exercice Yasuhiro Yamauchi et l’ancien patron de Nissan pour la Chine, Jun Seki.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below