October 2, 2019 / 3:45 AM / 2 months ago

USA/Opioïdes-J&J va verser $20 mln pour éviter un procès fédéral

2 octobre (Reuters) - Johnson & Johnson a déclaré mardi qu’il allait verser 20,4 millions de dollars (18,6 millions d’euros) dans le cadre d’un accord à l’amiable pour mettre fin à des plaintes dans deux comtés de l’Ohio le mettant en cause dans la crise de santé publique liée aux opioïdes aux Etats-Unis.

J&J est la quatrième firme à conclure un accord en amont d’un procès visant divers laboratoires et distributeurs qui doit se tenir ce mois-ci devant la cour fédérale de Cleveland et servira d’indicateur aux quelque 2.600 procédures judiciaires engagées par des Etats ou des collectivités locales à travers le pays.

D’après les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies, l’addiction aux traitements opioïdes aux Etats-Unis a été à l’origine de près de 400.000 morts entre 1999 et 2017.

Les plaignants dénoncent les pratiques commerciales des laboratoires pharmaceutiques auxquels ils reprochent de ne pas avoir mis en garde les médecins et les patients sur les risques liés à une consommation prolongée des opiacés.

“Cet accord permet à l’entreprise d’éviter les ressources requises et l’incertitude d’un procès alors qu’elle continue de chercher des avancées significatives pour faire face à la crise nationale des opioïdes”, a dit J&J dans un communiqué.

Le laboratoire, qui a arrêté de promouvoir les analgésiques Duragesic et le Nucynta, va indemniser les comtés de Cuyahoga et Summit à hauteur de 10 millions de dollars, rembourser 5 millions de dollars de frais et verser 5,4 millions de dollars à des ONG luttant contre la crise des opioïdes.

Mallinckrodt avait finalisé lundi un accord similaire, de 24 millions de dollars, avec les deux comtés. Endo et Allergan ont conclu en août un accord pour éviter le procès prévu le 21 octobre.

Purdue Pharma, fabricant de l’analgésique OxyContin, a cédé à la pression des poursuites judiciaires et s’est placé dimanche sous la protection de la loi sur les faillites.

En août, J&J a été condamné par un juge de l’Oklahoma à verser 572 millions de dollars de dommages-intérêts pour avoir contribué à la crise de surconsommation d’opioïdes dans cet Etat en usant de méthodes commerciales trompeuses. (Shubham Kalia à Bangalore, avec Nate Raymond à Boston; Jean Terzian pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below