September 9, 2019 / 3:48 PM / 9 days ago

Berlin envisage un "budget parallèle" pour emprunter plus

BERLIN, 9 septembre (Reuters) - Le gouvernement allemand envisage de créer un “budget parallèle” qui permettrait d’augmenter l’investissement public au-delà des limites définies par des règles budgétaires nationales strictes, ont déclaré lundi à Reuters trois sources au fait du dossier.

De nouvelles entités publiques indépendantes seraient créées pour pouvoir emprunter davantage, une dette qui ne serait pas comptabilisée dans le budget fédéral.

L’Allemagne pourrait ainsi financer des projets de grands travaux et climatiques jusqu’aux limites établies par l’Union européenne.

Cette nouvelle dette - qui permettrait à l’Allemagne de tirer parti de taux d’emprunt exceptionnellement bas - serait assujetties aux règles du Pacte de stabilité et croissance européen, moins strictes que les règles locales, ont ajouté les sources.

Les règles nationales allemandes autorisent un déficit budgétaire fédéral de 0,35% du produit intérieur brut (PIB) au maximum. L’UE autorise un déficit plus élevé si le ratio de la dette au PIB tombe sensiblement en deçà de 60% du PIB, ce sur quoi le ministère des Finances allemand compte cette année.

Si tel était le cas, l’Allemagne pourrait se permettre un déficit de 1% du PIB et pourrait ainsi dégager jusqu’à 35 milliards d’euros de dette nouvelle par an.

Le ministère des Finances et celui des Affaires économiques et de l’Energie se sont refusé à tout commentaire. (Michael Nienaber Wilfrid Exbrayat pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below