September 9, 2019 / 9:02 AM / 11 days ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 09H00 GMT (09/09)

BREXIT-VERS UN NOUVEAU REJET D’ÉLECTIONS À LA MI-OCTOBRE

LONDRES - Boris Johnson va de nouveau tenter d’obtenir lundi du Parlement britannique la tenue d’élections législatives anticipées dès le 15 octobre, ce que l’opposition lui refuse sans avoir au préalable l’assurance d’un Brexit ordonné.

L’initiative du Premier ministre semble donc une nouvelle fois mathématiquement vouée à l’échec, les règles en vigueur au Royaume-Uni exigeant que la motion du gouvernement proposant la tenue d’un scrutin législatif soit approuvée par les deux tiers de l’assemblée, soit 434 voix. Or, le Labour représentant à lui seul 247 des 650 élus, sans les voix de ses députés, ce seuil est hors de portée.

Mercredi dernier déjà, une première tentative avait échoué, seuls 298 députés s’y étant déclarés favorables.

Les partis d’opposition redoutent que des élections à la mi-octobre puissent permettre à Boris Johnson de réussir tout de même à faire sortir le Royaume-Uni de l’Union européenne sans accord.

Votée la semaine dernière avec l’appui d’une vingtaine de conservateurs “dissidents”, leur proposition de loi obligeant le Premier ministre à solliciter auprès de l’Union européenne, en l’absence d’accord sur les termes du divorce d’ici au 19 octobre, un report de trois mois du Brexit jusqu’à fin janvier 2020, devrait être promulguée lundi par la reine Elizabeth.

Mais Boris Johnson martèle qu’il ne demandera aucun report du Brexit.

VOIR AUSSI

ENCADRE Vingt-quatre heures dans la saga du Brexit

ECLAIRAGE Dominic Cummings, le conseiller de Johnson qui inquiète les conservateurs modérés

CHRONOLOGIE L’interminable feuilleton du Brexit

—-

RUSSIE UNIE PERD UN TIERS DE SES SIÈGES À MOSCOU

MOSCOU - Russie unie, le parti au pouvoir en Russie, a perdu environ un tiers des sièges qu’il contrôlait au parlement de Moscou, rapporte lundi l’agence de presse RIA, au lendemain des élections municipales et régionales.

Selon RIA, le parti présidentiel devrait néanmoins conserver la majorité à l’assemblée de la capitale, avec 26 sièges sur 45.

Les Moscovites étaient appelés aux urnes dimanche pour des élections très observées en raison de l’exclusion de nombreux candidats de l’opposition, qui a donné lieu à de grandes manifestations cet été.

—-

DES CENTAINES DE LYCÉENS FORMENT DES CHAÎNES HUMAINES À HONG KONG

HONG KONG - Des centaines de lycéens en uniforme scolaire, masques sur le visage, ont formé des chaînes humaines dans plusieurs quartiers de Hong Kong lundi afin d’afficher leur soutien au mouvement de contestation antigouvernemental.

Malgré la réouverture de stations de métro qui avaient été fermées dimanche par précaution, le climat demeurait tendu lundi matin dans le territoire semi-autonome après que les rassemblements organisés durant le week-end ont occasionné de nouveaux heurts entre forces de police et manifestants.

L’annonce par la cheffe de l’exécutif local Carrie Lam du retrait du projet de loi sur l’extradition vers la Chine continentale, qui est à l’origine du mouvement, n’a pas calmé la contestation.

—-

UN PUISSANT TYPHON TOUCHE TERRE PRÈS DE TOKYO, UN MORT

TOKYO - Le typhon Faxai, l’un des plus puissants à frapper Tokyo ces dernières années, a touché terre lundi matin en périphérie de la capitale japonaise accompagné de vents d’une intensité record, faisant un mort et provoquant l’annulation de plus d’une centaine de vols et de lignes de transports publics.

Un femme âgée d’une cinquantaine d’année, retrouvée inanimée dans une rue de Tokyo, a été déclarée morte à son arrivée à l’hôpital. Selon des images de vidéosurveillance, a rapporté la chaîne de télévision publique NHK, elle a été projetée contre un bâtiment par des vents puissants.

—-

FRANCE

CFDT ET UNSA À L’ELYSÉE, CALENDRIER RETRAITES CETTE SEMAINE

PARIS - Emmanuel Macron reçoit ce lundi à l’Elysée le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger suivi jeudi par le numéro un de l’Unsa Laurent Escure, avant l’annonce, attendue cette semaine, du calendrier et de la méthode retenus par l’exécutif pour mener à bien l’épineuse réforme des retraites.

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, le projet de loi sur la réforme des retraites vise à mettre fin au 42 régimes existants en créant un système universel par points en 2025 dans lequel “un euro cotisé donne les mêmes droits”.

Signe de la sensibilité du sujet - les différentes tentatives de réforme ont donné lieu à d’importants mouvements sociaux et manifestations massives en France notamment en 1995 et en 2003 -, l’exécutif s’est engagé à une longue concertation pour en définir les paramètres.

—-

FRANCE

“PLUSIEURS” CANDIDATS “INTÉRESSÉS” PAR AIGLE AZUR-DJEBBARI

PARIS - La compagnie aérienne française Aigle Azur, qui a arrêté ses vols vendredi après avoir été placée en redressement judiciaire, suscite l’intérêt de plusieurs repreneurs, indique le secrétaire d’Etat chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, dans un entretien au Parisien publié lundi.

Les candidats à la reprise de la compagnie, qui emploie 1.200 salariés dont 700 en France, ont jusqu’à 12h00 pour déposer leurs offres à l’administrateur judiciaire, la Selarl AJRS, dont le siège est à Paris. Un comité d’entreprise extraordinaire est prévu à 15h.

—-

FRANCE

BELLOUBET BALAYE LES ACCUSATIONS DE “PROCÈS POLITIQUE” DE MÉLENCHON

PARIS - La ministre de la Justice Nicole Belloubet a démenti lundi tout “procès politique” contre Jean-Luc Mélenchon, qui sera jugé fin septembre après une perquisition mouvementée au siège de son parti, dénonçant un “amalgame insupportable et inacceptable” entre le niveau d’indépendance de la justice en France et celui de la Russie ou du Cambodge.

Le chef de file de la France insoumise a signé avec quelque 200 personnalités - dont l’ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva et le secrétaire général de Podemos Pablo Iglesias - une tribune publiée dans le Journal du Dimanche qui appelle à mettre un terme au “temps des procès politiques”.

Les signataires pointent entre autres la situation de Jean-Luc Mélenchon, “poursuivi sans preuve et jugé pour rébellion” selon eux en France, le cas du “Russe Serguei Oudaltsov, dirigeant du Front de gauche, condamné à quatre ans et demi de prison pour avoir organisé des manifestations contre le pouvoir” ou encore du Cambodgien Kem Sokha, “principal leader de l’opposition emprisonné à la veille des élections législatives de 2017”.

—-

NISSAN VA DISCUTER DE LA SUCCESSION DE SON DG SAIKAWA-SOURCE

TOKYO - Le comité de nomination de Nissan va se réunir lundi pour discuter de candidats potentiels à la succession de son directeur général, Hiroto Saikawa, qui a laissé entendre qu’il était prêt à quitter ses fonctions, a déclaré une source informée de la question.

S’il venait à se confirmer, le départ de Hiroto Saikawa marquerait un nouveau bouleversement à la tête de Nissan après l’éviction l’année dernière de son président Carlos Ghosn, arrêté pour des accusations de malversations financières.

Saikawa a admis jeudi un trop-perçu dans sa rémunération, en violation des procédures internes à Nissan, jetant une ombre sur sa promesse d’améliorer la structure de gouvernance pour tourner la page de l’ère Ghosn, dont il était l’un des protégés.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below