September 4, 2019 / 11:52 PM / in 15 days

Le DG de Nissan admet avoir reçu une rétribution indue

TOKYO, 5 septembre (Reuters) - Le directeur général de Nissan, Hiroto Saikawa, a admis avoir commis une faute dans le cadre de droits à la plus-value d’actions et a déclaré avoir prévu de restituer le trop-perçu, a rapporté jeudi l’agence de presse japonaise Jiji.

Hiroto Saikawa a fait cette déclaration jeudi matin devant des journalistes après que la presse a rapporté qu’une enquête interne a établi que le patron de Nissan a perçu plusieurs millions de yens en trop dans le cadre du plan d’options de la firme japonaise.

Cette enquête interne a été lancée après des déclarations de l’ancien administrateur de Nissan, Greg Kelly, qui a déclaré dans un entretien au magazine Bungei Shunju publié en juin dernier que Hiroto Saikawa avait été autorisé en 2013 à rééchelonner un bonus lié à ses actions, obtenant ainsi un gain de 47 millions de yens (400.475 euros environ).

Greg Kelly a été arrêté par les autorités japonaises en novembre dernier, en même temps que l’ancien président du constructeur japonais Carlos Ghosn, pour des accusations de malversations financières. (Chang-Ran Kim; Jean Terzian pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below