September 2, 2019 / 8:23 AM / 3 months ago

Europe/PMI-Le secteur manufacturier reste en contraction

(Actualisé avec Royaume-Uni)

PARIS, 2 septembre (Reuters) - Principaux résultats définitifs des enquêtes Markit auprès des directeurs d’achat du secteur manufacturier en Europe:

* ZONE EURO - LA PHASE DE CONTRACTION SE PROLONGE

LONDRES - L’activité du secteur manufacturier dans l’ensemble de la zone euro s’est encore contractée en août, pour le septième mois de suite, la baisse de la demande ayant continué de saper l’optimisme des directeurs d’achat, ce qui devrait renforcer les anticipations de mesures de soutien de la Banque centrale européenne dès la semaine prochaine, montrent lundi les résultats définitifs de l’enquête mensuelle d’IHS Markit.

L’indice PMI du secteur est ressorti à 47,0, comme en première estimation (“flash”) et en légère amélioration par rapport à juillet (46,5).

Il reste pour le septième mois consécutif sous le seuil de 50 séparant contraction et expansion de l’activité.

A 47,9 après 46,9 en juillet, le sous-indice mesurant la production, considéré comme un bon baromètre de l’évolution de l’activité économique dans son ensemble, reste également sous la barre des 50 pour le septième mois d’affilée.

“Les producteurs de la zone euro souffrent, la faiblesse de la production dans les usines s’étant prolongée en août. Une détérioration marquée de l’optimisme pour l’année à venir suggère que les entreprises s’attendent à ce que la situation empire encore”, a souligné Chris Williamson, économiste d’IHS Markit.

Les nouvelles commandes ont diminué pour le onzième mois d’affilée et les effectifs ont baissé pour le quatrième mois de suite.

L’indice de la production future, qui mesure l’optimisme pour l’année à venir, est tombé à 50,6, contre 52,6 en juillet, à son plus bas niveau depuis novembre 2012.

* ALLEMAGNE - LA CONTRACTION S’ATTÉNUE TRÈS LÉGÈREMENT

BERLIN - L’activité manufacturière en Allemagne, très dépendante des exportations, a continué de se contracter en août, montrent lundi les résultats définitifs de l’enquête mensuelle d’IHS Markit auprès des directeurs d’achats du secteur, la baisse de la demande poussant les entreprises à réduire la production et à supprimer des emplois.

L’indice PMI manufacturier est légèrement remonté à 43,5 mais reste pour le huitième mois d’affilée sous le seuil de 50, au-dessus duquel il traduit une croissance de l’activité.

Ce chiffre est inférieur à la première estimation de 43,6 publiée le mois dernier. Le chiffre de 43,2 enregistré en juillet avait marqué son plus bas niveau depuis sept ans.

Les directeurs d’achats ont évoqué une baisse de la demande de biens d’équipements et de biens intermédiaires, une tendance qui touche aussi le secteur automobile, confronté à la baisse des ventes.

Le sentiment des entreprises interrogées sur l’évolution à venir de leur production est tombé à son plus bas niveau historique et les suppressions de postes leur rythme le plus soutenu depuis juillet 2012.

* FRANCE - L’INDUSTRIE RENOUE AVEC LA CROISSANCE

PARIS - L’activité dans le secteur manufacturier en France est repartie à la hausse au mois d’août avec le redressement de la production et de la demande, selon la version définitive de l’indice IHS Markit publiée lundi.

Le mois dernier, l’indice PMI synthétique du secteur manufacturier s’est établi à 51,1, en hausse par rapport à sa valeur de 49,7 en juillet et au-dessus de sa première estimation “flash” de 51,0 publiée le 22 août

Il repasse au-dessus du seuil des 50,0 qui distingue expansion et contraction de l’activité, sous laquelle il était passé en juillet pour la première fois depuis le mois de mars.

La composante “nouvelles commandes” a renoué avec la croissance le mois dernier et affiche son rythme de progression le plus élevé depuis un an.

La hausse de la composante “production actuelle” n’est que la deuxième enregistrée au cours des six derniers mois, a par ailleurs souligné Eliott Kerr, économiste d’IHS Markit.

Cela “montre la résistance du secteur manufacturier français à un moment où ses équivalents européens sont à la peine”, a-t-il ajouté.

* ITALIE - ONZIÈME MOIS CONSÉCUTIF DE BAISSE DE L’ACTIVITÉ

ROME - L’activité du secteur manufacturier italien s’est contractée en août pour le onzième mois consécutif mais à un rythme légèrement moins marqué qu’en juillet, montrent les résultats de l’enquête mensuelle d’IHS Markit.

L’indice PMI du secteur est remonté à 48,7 après 48,5 en juillet, restant nettement sous le seuil de 50 séparant croissance et contraction. Six économistes et analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un indice inchangé.

IHS Markit précise que le sous-indice des nouvelles commandes a reculé à 46,0 après 47,8.

* GRANDE-BRETAGNE-CONTRACTION LA PLUS MARQUÉE DEPUIS 2012

LONDRES - L’activité manufacturière en Grande-Bretagne s’est contractée en août à son niveau le plus marqué depuis sept ans, ce qui augure mal d’un rebond de l’économie au troisième trimestre.

L’indice PMI du secteur a reculé à 47,4 après 48,0 en juillet, un point en dessous de la médiane des prévisions des économistes interrogés par Reuters (48,4).

“Le niveau élevé d’incertitude politique et économique conjugué aux tensions commerciales internationales a sapé la performance des industriels britanniques en août”, résume Rob Dobson, directeur d’IHS Markit.

Le sous-indice de la production future est tombé à son plus bas niveau depuis la création de l’enquête en 2012.

IHS Markit estime que l’enquête va dans le sens d’une baisse de près de 2% de la production manufacturière d’un trimestre sur l’autre.

* ESPAGNE-LE PMI REBONDIT SANS PASSER EN ZONE DE CROISSANCE

MADRID - L’activité du secteur manufacturier espagnol a montré une légère amélioration en août, mais un sous-indice de la production à son plus bas niveau depuis six ans l’a maintenue en contraction pour le troisième mois consécutif.

L’indice PMI du secteur est remonté à 48,8 après 48,2 en juillet, toujours sous le seuil de 50 séparant expansion et contraction de l’activité.

“Malgré une légère amélioration par rapport aux 48,2 de juillet, l’indice s’affiche sous la barre des 50,0 depuis trois mois et suggère une période prolongée de contraction du secteur à l’approche des derniers mois de 2019”, dit IHS Markit.

Le sous-indice de la production est ressorti à 47,1, contre 48,0 en juillet, à son plus bas niveau depuis mai 2013. (Juliette Rouillon, Marc Joanny et Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below