August 31, 2019 / 8:59 AM / 16 days ago

LEAD 1-GB-Javid assure avoir une relation "fantastique" avec Johnson

(Actualisé avec déclarations de Sajid Javid)

LONDRES, 31 août (Reuters) - Le ministre britannique des Finances, Sajid Javid, a assuré samedi qu’il restait en très bons termes avec le Premier ministre Boris Johnson, malgré les rumeurs d’une violente dispute entre les deux hommes à propos du limogeage d’un conseiller de Javid.

D’après The Financial Times, Sajid Javid a très mal pris le licenciement, jeudi, de son conseiller en relations avec la presse sur ordre de Dominic Cummings, le principal collaborateur de Boris Johnson.

Dominic Cummings a cherché à savoir si des représentants du gouvernement étaient venus en aide à des opposants aux projets de Boris Johnson pour le Brexit.

Un collègue de Javid, cité par le FT, a déclaré que le ministre des Finances était “absolument furieux” et considérait que l’affaire n’était “pas close”.

Javid n’a pas menacé de démissionner, mais sa relation avec le chef du gouvernement est compromise, écrit le journal.

Sur les ondes de la BBC, le ministre des Finances a déclaré samedi matin que ses opinions avaient été “bien comprises” par les médias, tout en assurant avoir une “relation fantastique” avec Boris Johnson.

“C’est quelqu’un avec qui je me suis toujours entendu incroyablement bien et c’est un vrai privilège de travailler si étroitement avec lui”, a ajouté Sajid Javid.

Il n’a pas souhaité commenter les affirmations de l’opposition travailliste selon lesquelles Dominic Cummings gérerait de facto le Trésor britannique.

Sajid Javid doit présenter mercredi un plan annuel de dépenses publiques qui, dit-il, sera axé sur l’éducation, la santé et la police.

Boris Johnson a annoncé dès vendredi soir que le gouvernement augmenterait de plusieurs milliards de livres les dépenses pour l’éducation au cours des trois prochaines années.

Pour les commentateurs, ces promesses renforcent l’hypothèse voulant que le Premier ministre britannique, au pouvoir depuis juillet, convoquera des élections législatives aux alentours du 31 octobre, date à laquelle il promet que le Royaume-Uni quittera “coûte que coûte” l’Union européenne, afin de renforcer sa très courte majorité aux Communes. (Alistair Smout, William Schomberg; Jean Terzian et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below