August 21, 2019 / 1:09 PM / 3 months ago

France-La collecte du Livret A repart à la hausse en juillet

PARIS, 21 août (Reuters) - Le Livret A et le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) ont enregistré en juillet une collecte nette positive à hauteur de 1,90 milliard d’euros, soit le triple du montant collecté en juin, selon les données publiées mercredi par la Caisse des dépôts (CDC).

La collecte sur ces deux livrets d’épargne défiscalisés est restée positive pour le neuvième mois consécutif.

Sur les dix dernières années, ce montant de 1,90 milliard d’euros constitue la troisième collecte la plus importante pour une entame de deuxième semestre, derrière juillet 2012 (2,6 milliards) et juillet 2011 (2,3 milliards), des mois au cours desquels les dépôts avaient été favorisés par la perspective de relèvement du taux de rémunération ou du plafond ainsi que par un contexte global d’inquiétude lié à la crise de la dette.

Pour le seul Livret A, les dépôts ont dépassé les retraits de 1,44 milliard d’euros en juillet, tandis que la collecte nette du LDDS a atteint 460 millions d’euros le mois dernier.

Sur les sept premiers mois de l’année, la collecte cumulée du Livret A et du LDDS s’élève à 16,26 milliards d’euros, dont 13,01 milliards pour le Livret A et 3,26 milliards pour le LDDS.

L’encours total des deux livrets, avec les intérêts capitalisés, a atteint 407,7 milliards d’euros en juillet (296,8 milliards pour le Livret A et 110,9 milliards pour le LDDS), contre 405,8 milliards en juin.

Affichant une progression de 4,2% depuis le début de l’année, il s’élevait à 387,8 milliards en juillet 2018 et à 391,4 milliards en fin d’année dernière

Malgré un rendement réel négatif - le taux du Livret A et du LDSS, gelé à 0,75%jusqu’au 31 janvier 2020, est inférieur à l’inflation (0,9% hors tabac sur un an à fin juillet) - ces placements liquides restent prisés des Français.

Au-delà de cette appétence pour les livrets réglementés, les Français ont également eu tendance ces derniers mois à accumuler des fonds sur leurs comptes courants, avec des flux importants vers les dépôts à vue, ou encore à abonder leurs contrats d’assurance vie, avec là encore une collecte supérieure à la tendance moyenne des dernières années.

Les ménages ont pour l’instant semblé orienter vers l’épargne les gains de pouvoirs d’achat enregistrés ces derniers mois en lien notamment avec les mesures de soutien décidées fin décembre par le gouvernement en réponse au mouvement des “Gilets jaunes” (prime défiscalisée, prime d’activité élargie ou encore heures supplémentaires défiscalisées, etc.).

Mais avec le redressement de la confiance des ménages ces derniers mois, l’accélération de la consommation visée par le gouvernement pourrait finir par se produire, estiment des économistes. (Myriam Rivet, édité par Simon Carraud)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below