August 22, 2019 / 12:02 PM / 3 months ago

AVANT-PAPIER-Le G7 réuni à Biarritz sur fond d'incertitudes Trump et Johnson

* Un an après la volte-face américaine au Canada

* Pas de déclaration finale commune

* Iran, taxe Gafa, commerce, Brexit au menu

* Première rencontre entre Donald Trump et Boris Johnson

par Marine Pennetier et John Irish

BIARRITZ, Pyrénées-Atlantiques, 22 août (Reuters) - Un an après la volte-face américaine au Canada, les dirigeants du G7 se retrouvent samedi à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) pour trois jours de discussions sur les crises mondiales dans un climat d’incertitudes alimenté par les positions de Donald Trump et l’arrivée au pouvoir de Boris Johnson au Royaume-Uni.

Une fois n’est pas coutume, cette réunion du club des démocraties libérales (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni) devrait se conclure sans communiqué final afin d’éviter la répétition du scénario de juin 2018.

Le président américain avait alors rejeté dans un tweet, après les avoir acceptés, les termes de la déclaration obtenue après de longues tractations, suscitant l’ire de ses partenaires.

Tentant de contourner l’obstacle, la France, qui a succédé en janvier au Canada à la présidence tournante du G7, mise désormais sur “des coalitions d’acteurs, des engagements et un suivi” et “assume que sur tel ou tel sujet un membre du club ne signe pas”.

Les communiqués finaux, “ce sont des chicayas de bureaucrates et d’Etat profond”, a déclaré Emmanuel Macron lors d’une rencontre avec l’Association de la presse présidentielle à Paris, mercredi soir. Sur certains dossiers précis, “on verra s’il y a matière à faire des communiqués”.

Autre nouveauté de l’édition 2019, placée sous la thématique “lutte contre les inégalités” : l’invitation de plusieurs dirigeants de pays non membres du G7, à l’image du Premier ministre indien Narendra Modi - également attendu à l’Elysée ce jeudi - et des présidents Sebastian Pinera (Chili) Abdel Fattah al Sissi (Egypte), Macky Sall (Sénégal), Paul Kagame (Rwanda) et Roch Marc Christian Kaboré (Burkina Faso).

“LARRONS EN FOIRE”

Malgré ce changement de méthode et de format, la marge de manoeuvre française s’annonce étroite, entre un Donald Trump toujours jugé imprévisible par ses pairs, un Premier ministre britannique Boris Johnson concentré sur le Brexit, une chancelière allemande Angela Merkel à l’aura déclinante et un président du conseil italien Giuseppe Conte voué à un rôle de figurant depuis l’annonce de sa démission, sur fond de crise politique dans son pays.

L’attitude du successeur de Theresa May au 10 Downing Street - lui aussi reçu ce jeudi à l’Elysée - à l’égard du locataire de la Maison blanche sera scrutée de près en Europe, à l’heure où Washington et Londres tentent de mettre en place un accord de libre-échange “ambitieux” dans le sillage du Brexit.

“On voit bien que Trump et Johnson sont intéressés l’un par l’autre donc on attend de voir avec curiosité ce qui va se passer”, confie un diplomate. Quant à une éventuelle remise en cause des alliances, “c’est encore trop tôt” pour le dire mais à ce stade “sur les sujets internationaux, de sécurité et de défense, les réflexes sont là et les Britanniques se retournent vers les Français et les Allemands”.

Pour François Heisbourg, conseiller à l’International Institute for Strategic Studies (IISS) à Londres, “la combinaison de deux personnalités (Trump et Johnson) qui ne sont pas connues pour leur self-control est un événement sans précédent”, et ils “vont probablement s’entendre comme larrons en foire ou ils feront au moins semblant.”

“S’il ne s’agit que d’une attraction ou un amusement de second plan, c’est une chose, mais si cela entrave les discussions, cela sera une autre histoire”, ajoute-t-il.

Les thèmes qui seront abordés dans la station balnéaire des Pyrénées-Atlantiques sont nombreux. Climat, Iran, tensions dans le détroit d’Ormuz, migrations, Brexit, situation à Hong Kong, Cachemire, guerre commerciale avec la Chine, taxation des géants du numérique, autant de sujets qui fâchent. Et risquent de donner lieu à des discussions houleuses, compliquant tout compromis entre les sept.

MANIFESTATIONS ET HAUTE SÉCURITÉ

Grande absente à Biarritz - elle a été exclue du G7 en 2014 en raison de son rôle dans le conflit ukrainien -, la Russie a été indirectement associée à cette édition par Emmanuel Macron, qui a reçu lundi soir son homologue Vladimir Poutine à Brégançon (Var) et pourrait faire son grand retour l’an prochain.

Donald Trump, dont le pays succédera en 2020 à la France à la tête du G7, a estimé mardi que la réintégration de la Russie dans le club des démocraties libérales serait bienvenue. Emmanuel Macron est allé dans le même sens mercredi soir, tout en prévenant qu’un retour sans conditions constituerait une “erreur stratégique”.

Ne dérogeant pas à la règle des sommets internationaux, le G7 se tiendra sous haute sécurité. Quelques 13.200 policiers et gendarmes épaulés par les forces militaires seront mobilisés dans la station balnéaire transformée en forteresse - gare et aéroports fermés, quartiers bouclés - en pleine saison touristique, au grand dam des commerçants biarrots.

Après un “sommet des alternatives” organisé à Irun (Espagne) et Hendaye (France), une grande manifestation est prévue samedi, à Hendaye, avant une série d’”occupation des places publiques” autour de Biarritz.

“Pour l’instant, les réunions préparatoires et les politiques menées dans les pays ne nous conduisent pas au grand optimisme” sur le bilan à attendre de ce G7, a estimé lundi sur France inter la directrice générale d’Oxfam France, Cécile Duflot.

Une “marche des portraits” en faveur du “climat et de la justice sociale” - au cours de laquelle les manifestants brandiront les portraits officiels d’Emmanuel Macron dérobés ces derniers mois dans plusieurs communes - est également prévue à Bayonne dimanche à l’initiative de plusieurs associations. (Avec Johnny Cotton, édité par Simon Carraud)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below