May 24, 2019 / 7:13 PM / 6 months ago

Le pétrole termine en net rebond à New York

NEW YORK, 24 mai (Reuters) - Les cours du pétrole ont bien rebondi vendredi mais accusent encore leur plus net repli hebdomadaire depuis le début de l’année, sous le coup de la hausse des stocks de brut aux Etats-Unis et de la guerre commerciale sino-américaine qui fait craindre une contraction de la demande mondiale.

A la veille du long week-end de Memorial Day, le contrat juin sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a gagné 72 cents, soit 1,24%, à 58,63 dollars le baril.

Le Brent a pris 93 cents (+1,37%) à 68,69 dollars. Le marché de Londres sera fermé lundi pour Spring Bank Holiday.

Mais sur la semaine, le WTI a perdu 6,6% et le Brent 4,9%.

Les stocks américains de pétrole brut ont augmenté, contrairement aux attentes, la semaine dernière du fait d’une baisse d’activité des raffineries, a annoncé mercredi l’Agence d’information sur l’énergie (EIA).

Par ailleurs, le parapétrolier Baker Hughes, filiale de General Electric, a annoncé ce vendredi que le nombre de forages aux Etats-Unis avait diminué pour la troisième semaine d’affilée, à un total de 797, au plus bas depuis mars 2018.

Néanmoins la baisse de production de l’Opep et les sanctions américaines contre l’Iran et le Venezuela ont limité les pertes. (Devika Krishna Kumar, Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below