May 22, 2019 / 10:11 AM / 4 months ago

L'Islande réduit drastiquement ses prévisions et baisse ses taux

COPENHAGUE, 22 mai (Reuters) - La banque centrale islandaise a réduit drastiquement ses prévisions de croissance mercredi, anticipant désormais une récession en raison d’une contraction des recettes de tourisme et de la pêche, et a abaissé son taux de dépôt dans la foulée.

Le boom du tourisme dans l’île volcanique a permis de redresser l’économie après la crise bancaire de 2008 mais 2019 s’annonce comme une année noire pour le secteur après la faillite de la compagnie à bas prix locale WOW Air et l’immobilisation au sol des 737 MAX d’Icelandair.

La banque centrale prévoit désormais une contraction de 0,4% du produit intérieur brut cette année, alors qu’elle tablait en février sur une croissance de 1,8%, et elle a revu sa prévision pour 2020 à +2,5% au lieu de +2,8%.

L’activité pâtit aussi de l’annulation cette année de la campagne de pêche de capelan, petit poisson servant d’appât dans la pêche à la morue, faute de stock. (Stine Jacobsen, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below