May 15, 2019 / 9:09 AM / 4 months ago

BOURSE-JCDecaux recule, T1 déséquilibré et commentaires prudents

PARIS, 15 mai (Reuters) - Le titre JCDecaux accuse un des plus forts replis de la Bourse de Paris mercredi après la publication du chiffre d’affaires trimestriel du groupe, marquée par une croissance organique conforme aux attentes mais des performances disparates et des commentaires jugés prudents.

A 11h03, l’action du spécialiste du mobilier urbain recule de 3,07% à 27,14 euros, après avoir cédé jusqu’à 4,7% plus tôt en séance. Cela porte à plus de 8,5% le recul de l’action depuis un pic annuel touché en séance le 30 avril.

Au premier trimestre, le chiffre d’affaires de JCDecaux s’est élevé à 840 millions d’euros, faisant ressortir une croissance organique de 5,4%.

Cette performance est jugée globalement satisfaisante par les analystes, qui soulignent néanmoins la forte disparité entre les activités du groupe.

“La croissance du T1 est excessivement dépendante de l’activité Transport où les marges d’EBITDA et le levier opérationnel sont inférieurs”, pointe Conor O’Shea chez Kepler Cheuvreux.

La croissance organique dans cette branche a atteint 14,5% sur les trois premiers mois de l’année, contre 0,8% pour le mobilier urbain et une baisse de 4,6% en données organiques pour la division Affichage.

JCDecaux a toutefois annoncé mardi soir s’attendre pour le deuxième trimestre à une “bonne croissance” du mobilier urbain et à un ralentissement de l’activité Transport en raison de la faiblesse des activités publicitaires en Chine, ce qui laisse entrevoir un rééquilibrage.

“Le groupe continue de tirer profit d’une bonne dynamique sur les aéroports en Chine (Canton au premier semestre puis Pékin à partir de septembre/octobre) et va profiter d’un redressement du mobilier urbain. Ceci va permettre de rééquilibrer les performances des pôles sur le reste de l’année”, estiment les analystes d’Oddo BHF.

JCDecaux a dit prévoir une croissance organique de son chiffre d’affaires supérieure à 4% au deuxième trimestre, une prévision que certains jugent prudente.

“Nous avons une prévision de 4,4% de croissance organique des revenus pour l’ensemble de 2019, avec laquelle nous restons confortables et nous ne pensons pas que le consensus va changer mais certains détails pourraient donner aux pessimistes une raison de conforter leur opinion”, pointent les analystes de Liberum.

JPMorgan reste ainsi à “neutre” sur la valeur en raison de la valorisation et d’un potentiel de révision à la hausse des attentes de résultats limité.

“JCDecaux se traite plus ou moins en ligne avec sa moyenne historique et nous pensons que les estimations de résultats pour 2019 sont là où elles devraient être après cette publication”, abondent les analystes de Barclays, avec une recommandation à “pondération en ligne”.

Liberum et Oddo BHF maintiennent pour leur part leur conseil à “achat” sur la valeur. (Blandine Hénault, avec Laetitia Volga, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below