May 15, 2019 / 8:29 AM / 9 days ago

LEAD 1-Coup de frein sur la consommation et la production en Chine

* Les indicateurs d’activité d’avril marquent un ralentissement

* La croissance des ventes au détail au plus bas depuis 16 ans

* La production industrielle en hausse de 5,4% (consensus +6,5%)

* L’économie inquiète alors que la guerre commerciale se durcit (Actualisé avec précisions, réactions d’économistes)

par Kevin Yao et Yawen Chen

PEKIN, 15 mai (Reuters) - La Chine a annoncé mercredi une croissance nettement plus faible qu’attendu de ses ventes au détail et de sa production industrielle en avril, des statistiques qui plaident en faveur de nouvelles mesures de soutien à l’économie dans un contexte de regain des tensions commerciales avec les Etats-Unis.

D’après les données du Bureau national de la statistique, les ventes au détail ont augmenté de 7,2% en avril en rythme annuel, leur plus faible hausse depuis mai 2003. Les économistes attendaient en moyenne une progression de 8,6% après celle de 8,7% enregistrée en mars.

Les ventes de vêtements ont baissé pour la première fois depuis 2009 et les Chinois, qui boudent depuis plusieurs mois les achats de produits chers comme les voitures, commencent aussi à se détourner de produits du quotidien.

“La faiblesse des ventes au détail tient en partie à une dégradation de l’emploi et des revenus des classes moyennes et populaires”, commente Nie Wen, économiste chez Hwabao Trust.

“En termes de politique future pour préserver la consommation comme stabilisateur de l’économie, la Chine pourrait annoncer des baisses d’impôts ciblées ou des subventions à destination de cette population.”

Dans l’ensemble, les données économiques du mois d’avril témoignent d’un essoufflement de l’activité après les chiffres étonnamment vigoureux du mois précédent qui avaient rassuré sur l’état de santé de la deuxième économie mondiale.

La production industrielle a elle aussi ralenti, avec une progression de 5,4% en avril sur un an, nettement inférieure là encore au consensus qui était à +6,5%.

Elle avait bondi de 8,5% en mars, au plus haut depuis quatre ans et demi, mais les analystes avaient attribué cette progression à des facteurs saisonniers.

La production automobile a chuté de près de 16% le mois dernier, reflétant un tassement prolongé de la demande. Les ventes de voitures ont baissé de 14,6% en avril, leur dixième mois de recul, selon des données publiées lundi.

La statistique de la production industrielle fait écho au recul inattendu des exportations le mois dernier et aux enquêtes montrant un marasme prolongé des entrées de commandes en Chine comme à l’étranger.

“Des incertitudes continuent de hanter l’économie. Les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis se sont intensifiées et les inquiétudes sur la demande mondiale augmentent”, constate Nie Wen.

L’économiste n’exclut pas une nouvelle baisse du taux de réserves obligatoires des banques avant le sommet du G20 de la fin juin au cours duquel les présidents Donald Trump et Xi Jinping devraient s’entretenir du dossier commercial.

Il reste de la marge pour des mesures de soutien de la croissance, a confirmé Liu Aihua, porte-parole du Bureau des statistiques, lors d’un point de presse mercredi, tout en notant que l’emploi devrait rester stable.

L’enquête d’avril sur l’emploi fait ressortir un taux de chômage de 5,0% contre 5,2% en mars, mais les analystes doutent de la fiabilité des chiffres du chômage en Chine et prévoient une hausse des licenciements si les conditions continuent de se détériorer à l’export.

L’INVESTISSEMENT À LA PEINE

Les données de mercredi montrent aussi un ralentissement inattendu des investissements.

La croissance des investissements en actifs immobilisés a ralenti à 6,1% sur les quatre premiers mois de l’année alors que les économistes anticipaient une hausse de 6,4% après +6,3% au premier trimestre.

Dans le secteur privé, qui concentre environ 60% de l’investissement total, ils ont progressé de seulement 5,5% sur la période janvier-avril après une hausse de 6,4% sur les trois premiers mois de l’année.

Quant aux dépenses d’infrastructures, l’un des moteurs de la croissance ces dernières années, les statistiques montrent une progression de 4,4% entre janvier et avril en rythme annuel, identique à celle constatée au premier trimestre.

L’investissement immobilier a toutefois augmenté de 12% en avril sur un an, maintenant son rythme du mois de mars selon les calculs de Reuters.

Washington a intensifié sa guerre commerciale avec Pékin en relevant les droits de douane sur 200 milliards de dollars d’importations chinoises et Donald Trump a ordonné à son administration d’entamer les procédures nécessaires pour relever les tarifs sur le reste des produits chinois.

Pékin a répliqué en annonçant lundi son intention de taxer 60 milliards de dollars de produits américains importés.

REPRISE MODÉRÉE AU 2E SEMESTRE

Malgré le regain de tension, Trump a modéré le ton mardi, assurant que les négociations n’étaient pas rompues entre les deux premières puissances économiques mondiales.

Les économistes de Citi, tout en continuant de croire à un accord, estiment que la hausse des droits de douane américains pourrait amputer la croissance chinoise d’un demi-point, réduire de 2,7% les exportations et coûter au pays 2,1 millions d’emplois.

BofA Merrill Lynch avance pour sa part que la croissance chinoise, après avoir ralenti l’an dernier à 6,6%, au plus bas depuis 30 ans, pourrait tomber à 6,1% cette année en cas d’impasse prolongée.

Les analystes de la banque américaine anticipent de nouvelles mesures de soutien au secteur bancaire à court terme ainsi que des incitations à l’achat de voitures et d’autres biens durables.

“De nouvelles mesures d’assouplissement devraient permettre à la croissance de se redresser modérément au deuxième semestre”, commente Capital Economics dans une note. “Mais ce soutien restant limité par rapport à de précédents retournements, nous n’anticipons pas de reprise forte.” (Lusha Zhang, Judy Hua et Se Young Lee; Véronique Tison et Jean Terzian pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below