May 14, 2019 / 1:33 PM / 4 months ago

GESTION-Turbulences en vue sur les actions européennes-Martin Currie

PARIS, 14 mai (Reuters) - Après un bon début d’année, les actions européennes se dirigent vers une zone de turbulences, dit-on chez Martin Currie en invitant les investisseurs à la prudence sur cette classe d’actifs.

Malgré un ralentissement récent, l’indice MSCI Europe affiche un gain de plus de 9% en 2019 et la correction de l’automne paraît bien loin.

Les menaces qui pesaient déjà sur l’Europe il y a un an sont cependant loin d’avoir disparu, prévient Ajay Dayal, gérant actions européennes pour la société de gestion d’actifs, filiale de Legg Mason.

“Les tensions sont toujours là, avec des signes d’arrivée de la fin du cycle et la montée des incertitudes politiques”, a-t-il dit mardi lors d’une conférence devant des investisseurs à Paris.

L’arrêt par la Banque centrale européenne de son programme d’assouplissement quantitatif pèse en outre clairement sur les actifs risqués, a-t-il ajouté.

“On entend presque le bruit de l’argent qui sort des marchés”, a-t-il dit.

La montée des populismes, des indices manufacturiers en chute libre et une croissance qui ralentit noircissent encore le tableau, sans parler de l’effet négatif des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, qui n’épargnent personne, selon Ajay Dayal.

Si les bénéfices des entreprises résistent encore, cela ne devrait pas durer, en raison notamment de leur réticence à investir dans un climat anxiogène, a-t-il poursuivi.

“De ce point de vue-là, le deuxième trimestre pourrait être assez catastrophique”, a-t-il dit.

Le gérant a présenté aux investisseurs un baromètre maison sous forme de feux tricolores, presque tous à l’orange, notamment pour les valorisations des actions, jugées trop élevées, et pour les prévisions des bénéfices des entreprises, attendues à la baisse.

Les indicateurs économiques et ceux du crédit sont également mal orientés, ce qui donne à penser que l’Europe est dangereusement proche de la récession, toujours selon Martin Currie.

“Nous étions déjà à sous-pondérer sur les actions européennes et le marché nous a donné tort mais je pense que nous avons raison de le rester”, a dit Ajay Dayal.

“Les temps s’annoncent difficiles pour les gérants actifs. Notre message aux investisseurs est : soyez prudents, préservez votre capital.”

Patrick Vignal, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below