May 14, 2019 / 7:57 AM / 5 months ago

Les Japonais ont acheté un montant record d'OAT en mars

TOKYO, 14 mai (Reuters) - Les investisseurs japonais ont acheté en mars un montant record d’obligations d’Etat françaises alors qu’ils ont été vendeurs nets de Treasuries et de Bunds, selon des données publiées mardi.

Le ministère des Finances a fait état d’un solde net de 3.184 milliards de yens (25,84 milliards d’euros) d’achats d’OAT en mars, contre 988,3 milliards en février. Il s’agit du montant le plus élevé depuis que le ministère a commencé à publier ces données en janvier 1994.

Avec les taux longs domestiques ancrés sous zéro dans le cadre de la politique monétaire accommodante de la Banque du Japon, les investisseurs nippons cherchent à l’étranger des rendements meilleurs mais leur appétence pour le papier français est très nette.

Par comparaison, ils ont vendu un solde net de 445,5 milliards de yens d’obligations américaines et pour 185 milliards de yens de dette allemande, selon les données du ministère.

“L’achat d’obligations françaises par les investisseurs japonais n’est pas nouveau mais ce phénomène a été particulièrement marqué en mars, quand la perspective d’une hausse des taux américains a été balayée” par la Réserve fédérale, commente Yuji Yamazaki, stratège obligataire chez SMBC Nikko Securities.

Alors qu’elle prévoyait fin 2018 deux resserrements cette année, la Fed a déclaré à l’issue de sa réunion monétaire de mars qu’elle ne voyait pas de raison pour modifier ses taux d’intérêt directeurs cette année.

Parmi les emprunts européens, les OAT “continuent d’offrir des rendements supérieurs aux Bunds allemands”, explique Yuji Yamazaki. “C’est moins que les rendements italiens et espagnols mais la note souveraine est plus sécurisante.”

Le rendement des Treasuries à 10 ans, référence du marché américain, est tombé à un creux de 15 mois de 2,34% en mars après le revirement de la Fed sur ses taux, entraînant d’autres obligations souveraines.

Le rendement des JGB japonaises a ainsi glissé à -0,100% en mars, au plus bas depuis avril 2016, et son équivalent allemand a faibli à un creux de deux mois et demi de -0,094%.

Le rendement des OAT, lui, a aussi baissé en mars mais en se maintenant en territoire positif. Il s’établissait à 0,328% lundi.

Les rendements des Treasuries sont supérieurs à ceux d’autres obligations souveraines mais les coûts pour se couvrir des fluctuations du dollar dissuadent les investisseurs japonais. (Shinichi Saoshiro, Véronique Tison pour le service français, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below