May 6, 2019 / 8:20 AM / 5 months ago

BOURSE-Telenor grimpe sur un projet de fusion en Asie avec Axiata

OSLO/KUALA LUMPUR, 6 mai (Reuters) - Le titre Telenor gagne environ 4% lundi matin à la Bourse d’Oslo après l’annonce de discussions entre l’opérateur télécoms norvégien et le malaisien Axiata Group en vue de créer une entité conjointe en Asie qui compterait près de 300 millions de clients.

Vers 08h00 GMT, l’action prenait 3,70% à 176,40 couronnes, affichant l’une des rares hausses d’un Stoxx 600 qui dévissait de 1,3% en raison de craintes renouvelées d’une guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis après le revirement du président américain Donald Trump sur des droits de douane.

Cette poussée de l’action Telenor porte ses gains à près de 6% depuis le début de l’année contre une baisse de 0,2% pour l’indice regroupant les valeurs télécoms européennes sur la période.

Si l’accord entre Telenor et Axiata aboutit, la société née du rapprochement de leurs activités en Asie du Sud et du Sud-Est devrait être détenue à 56,5% par le premier et 43,5% par le second.

“Avec son portefeuille unique, l’entreprise fusionnée sera l’un des plus grands groupes de télécommunications dans la région en termes de valeur, de revenus et de bénéfices, avec un bilan renforcé afin d’être en mesure de développer une croissance et une expansion agressives”, déclare Axiata dans un communiqué.

Les deux entreprises précisent qu’il n’y aura aucun échange de cash dans le cadre de leur éventuelle transaction, qui donnera naissance à une entité représentant pro forma un chiffre d’affaires annuel de 13 milliards de dollars (11,6 milliards d’euros) et excédent brut d’exploitation (EBE) de 5,5 milliards avant toute synergies de fusion.

Ces dernières sont évaluées à environ cinq milliards de dollars par les deux entreprises, sans plus de détails.

Le cas échéant, le nouvel opérateur sera présent dans neuf pays, dont la Thaïlande, la Malaisie, le Bangladesh et l’Indonésie, représentant une population de près d’un milliard d’habitants.

Il s’agit du deuxième projet de fusion & acquisition en deux mois pour Telenor. L’opérateur a annoncé le 9 avril avoir signé un accord portant sur l’acquisition d’une part de 54% dans son concurrent finlandais DNA pour 1,5 milliard d’euros. (Terje Solsvik à Oslo et Liz Lee à Kuala Lumpur, avec la contribution d’Anshuman Daga à Singapour, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below