May 3, 2019 / 1:31 PM / 4 months ago

RPT-LEAD 1-Fiat Chrysler confirme ses objectifs malgré un faible T1

(Bien lire vendredi au premier paragraphe)

* Ebit ajusté de €1,07 md au T1(consensus €1,31 md)

* Ventes de €24,48 mds (consensus €26,49 mds)

* FCA table sur le succès de ses nouveaux modèles

MILAN/DETROIT, 3 mai (Reuters) - Fiat Chrysler Automobiles a dit vendredi compter sur ses nouveaux modèles comme la Jeep Gladiator et les dernières versions de ses véhicules utilitaires RAM pour atteindre ses objectifs annuels après avoir publié des résultats au premier trimestre en deçà des attentes et confirmé ses objectifs.

L’administrateur délégué du constructeur italo-américain a déclaré que la réaction des clients au lancement de ces nouveaux modèles était “enthousiaste” et a assuré que le groupe poursuivrait ses efforts pour renforcer les segments sous-performants.

“Sur la base de ces facteurs et des résultats du premier trimestre conformes à nos attentes, nous sommes confiants dans notre capacité à réaliser nos objectifs 2019”, a-t-il dit.

Le bénéfice avant intérêts et impôts (Ebit) ajusté du constructeur italo-américain a reculé de 29% à 1,07 milliard d’euros sur la période janvier-mars, avec des ventes en baisse de 5% à 24,48 milliards d’euros. Les analystes attendaient respectivement 1,31 milliard et 26,49 milliards d’euros.

Sur ces trois mois, la marge d’exploitation en Amérique du Nord est tombée à 6,5%, en baisse de 90 points de base sur un an.

“L’ensemble du trimestre a été soutenu par les RAM (pick-up), alors que le reste des activités a marqué le pas”, souligne Michelle Krebs, analyste à Cox Automotive.

“La question est de savoir si la forte performance des RAM sera suffisante pour donner de l’élan à FCA.”

Les analystes et les investisseurs s’inquiètent de la dépendance excessive de FCA au marché nord-américain, qui a généré presque la totalité des bénéfices (98%) au cours du trimestre, compte tenu de ses activités déficitaires en Asie et en Europe.

Le titre FCA coté à Milan a cédé 2,8% après la publication de ces résultats, avant de revenir en territoire positif avec une hausse de 1,2%.

“Les chiffres sont assez faibles, mais ce qui est bien, c’est qu’ils ont confirmé leurs prévisions, ce qui soutient l’action de FCA”, a déclaré à Reuters un analyste basé à Milan. (Giuilio Piovaccari, Stefano Rebaudo et Nick Carey, Bertrand Boucey et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below