May 7, 2019 / 6:37 AM / 6 months ago

CHIMIE-Solvay abaisse ses perspectives, conditions de marché difficiles

7 mai (Reuters) - Solvay a abaissé mardi ses perspectives annuelles en raison de conditions de marché difficiles qui se sont déjà fait sentir au premier trimestre.

Le groupe belge a déclaré que la conjoncture économique s’était détériorée depuis février et que cela se poursuivrait au deuxième trimestre. Il table désormais sur un Ebitda stable ou légèrement en baisse organique en 2019, alors qu’en février, il prévoyait une hausse “modeste”.

Au premier trimestre, le chiffre d’affaires de Solvay est resté stable en données organiques, à 2,57 milliards d’euros, en raison d’une baisse significative de la demande des marchés de l’automobile, de l’électronique, du pétrole et du gaz.

L’Ebitda ressort à 571 millions d’euros, en baisse de 0,6% en organique, sous l’effet d’une baisse des volumes et d’une inflation des coûts fixes, cependant compensées par des prix nets positifs. Le cash-flow libre est négatif de 91 millions d’euros, contre 100 millions il y a un an, en raison de la réduction du besoin en fonds de roulement et de la hausse des stocks avec la dégradation des conditions de marché.

Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du secteur :

* ARKEMA CONFIRME SES OBJECTIFS MALGRÉ UN EBITDA EN REPLI

7 mai - Arkema a confirmé mardi ses objectifs malgré un Ebitda en repli au premier trimestre, le groupe français s’attendant, pour la seconde partie de l’année, à bénéficier d’une meilleure dynamique de marché dans les spécialités, de la poursuite du redressement des marges unitaires dans les activités aval et du démarrage de nouvelles capacités.

Arkema a annoncé pour le premier trimestre un Ebitda de 370 millions d’euros (-3,4%), sur un chiffre d’affaires de 2.215 millions (+2,0%). Le résultat net courant est ressorti à 165 millions (-15,4%).

Arkema a confirmé son ambition de “consolider sa performance financière à de hauts niveaux” et de réaliser en 2019 un Ebitda comparable au niveau record atteint en 2018. Le deuxième trimestre devrait, dans un environnement macroéconomique en continuité avec le début de l’année, rester en retrait par rapport à l’an dernier, a-t-il ajouté.

* BASF SOUFFRE DANS SON ACTIVITÉ DE BASE

3 mai - BASF a annoncé vendredi une baisse de 24%, légèrement plus forte que prévu, de son bénéfice d’exploitation au premier trimestre, son activité de base dans la chimie ayant été pénalisée par une chute des prix de certains matériaux utilisés dans les mousses en polyuréthane.

Le bénéfice d’exploitation (Ebit) du groupe allemand s’est établi à 1,73 milliard d’euros, un peu en dessous de la prévision moyenne des analystes qui se situait à 1,75 milliard selon les données fournies par BASF.

Le géant allemand de la chimie a néanmoins confirmé pour 2019 sa prévision d’une croissance de son Ebit ajusté dans le bas d’une fourchette de 1% à 10%, par rapport aux 6,35 milliards d’euros de 2018.

* CHUTE DE 24% DU BÉNÉFICE D’EXPLOITATION DE DOW AU T1

2 mai - Dow, entité spécialisée dans la science des matériaux issue de la scission de Dow, a publié jeudi un bénéfice d’exploitation en baisse de 24%, conforme à sa prévision, en raison principalement de la baisse des prix.

L’Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) a reculé à 1,92 milliard de dollars (1,71 milliard d’euros, contre 2,54 milliards de dollars un an plus tôt. Les ventes nettes ont accusé un repli de 10% à 10,77 milliards de dollars, également conforme à la prévision antérieure du groupe.

Dow, qui remplace DowDuPont dans l’indice Dow Jones depuis le 2 avril, a dit également s’attendre à un ralentissement au deuxième trimestre, en raison notamment d’opérations de maintenance saisonnière. Cependant, il prévoit que les prix commenceront à augmenter de façon séquentielle.

DOWDUPONT PUBLIE UN BÉNÉFICE EN RECUL DE 28% AU T1

2 mai - DowDuPont a publié jeudi un bénéfice ajusté au premier trimestre en baisse de 28%, en raison de la vigueur du dollar et d’une baisse des prix et des volumes.

Le bénéfice net ajusté est ressorti à 1,89 milliard de dollars (1,69 milliard d’euros), soit 84 cents par action sur les trois premiers mois de l’année, contre 2,63 milliards de dollars (1,12 dollar/action) un an plus tôt.

Les ventes nettes ont baissé de 9% à 19,65 milliards de dollars.

* CHUTE DE L’EBITDA DE COVESTRO AU T1

29 avril - Covestro a annoncé lundi un bénéfice d’exploitation en chute de 58% au titre du premier trimestre, en raison de la baisse des prix de ses produits soumis à une rude concurrence.

L’Ebitda du groupe allemand a chuté à 442 millions d’euros, un résultat conforme au consensus moyen des analystes interrogés par Reuters.

L’ex-filiale de Bayer a par ailleurs confirmé sa prévision d’un Ebitda en 2019 compris entre 1,5 et 2 milliards d’euros, contre 3,2 milliards en 2018.

* BAYER FAIT UN BOND AU T1 GRÂCE À MONSANTO

25 avril - Bayer a publié jeudi un bénéfice d’exploitation (Ebitda) trimestriel en hausse de 45% grâce à l’acquisition du fabricant américain de semences Monsanto, mais la charge juridique liée à cette transaction s’est accrue.

Le nombre des plaignants qui réclament des dommages et intérêts à Monsanto en affirmant que son herbicide au glyphosate a provoqué leur cancer s’établit désormais à 13.400 contre 11.200 en janvier.

L’Ebitda de Bayer a atteint 4,19 milliards d’euros au premier trimestre, dépassant le consensus Reuters qui était de 4,12 milliards. Le groupe allemand de produits pharmaceutiques et agricoles vise toujours une croissance de son Ebitda avant éléments exceptionnels en 2019, à environ 12,2 milliards d’euros, hors effets de changes et de la vente d’actifs tels que son unité de santé animale.

* DOWDUPONT AVERTIT SUR SES RÉSULTATS DU 1ER TRIMESTRE

28 mars - DowDuPont a réduit jeudi sa prévision de chiffre d’affaires pour le premier trimestre en raison notamment de graves inondations dans le Midwest américain qui ont perturbé l’activité de sa filiale d’agrochimie en mars.

Le groupe américain, né de la fusion de Dow Chemical et DuPont en 2017, prévoit pour le trimestre qui se termine un chiffre d’affaires en baisse de 6 à 9% (“high-single digits”) et non plus d’environ 5% comme annoncé lors de la publication de ses derniers résultats trimestriels le 31 janvier.

L’Ebitda (résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) est lui désormais prévu en baisse d’un peu moins de 20%, au lieu d’un peu plus de 10% par rapport au premier trimestre 2018.

DowDuPont publiera ses résultats du premier trimestre le 2 mai. (Service Entreprises)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below