May 2, 2019 / 5:28 AM / 2 months ago

LEAD 2-BNP Paribas au-dessus des attentes au T1, la BFI se redresse

* Bénéfice net en hausse de 22,4% au T1

* Résultat brut d’exploitation en progression de 6,2%

* Hausse de 3,5% des revenus dans la BFI

* L’action dans le trio de tête des hausses du CAC 40 (Actualisé avec cours de Bourse, commentaire d’analyste)

par Matthieu Protard

PARIS, 2 mai (Reuters) - BNP Paribas a fait état jeudi de résultats supérieurs aux attentes au premier trimestre avec un bénéfice net en hausse de 22,4% à la faveur d’un redressement dans les activités de marché.

La banque française, deuxième capitalisation boursière bancaire de la zone euro après l’espagnol Santander, indique dans un communiqué avoir dégagé pour les trois premiers mois de l’année un bénéfice net de 1.918 millions d’euros contre 1.567 millions un an auparavant.

Avec des revenus en progression de 3,2% et des charges à +2,3%, ses comptes du trimestre ont aussi profité d’un effet de ciseau favorable. Son résultat brut d’exploitation a du coup augmenté de 6,2%.

D’après le consensus Infront Data pour Reuters, les analystes attendaient en moyenne des revenus en baisse de 1,42% à 10.645 millions d’euros et un bénéfice net en hausse de 9,33% à 1.713 millions d’euros.

A la Bourse de Paris, l’action BNP Paribas, qui a ouvert en hausse de près de 2%, signe la troisième meilleure performance du CAC 40 après Veolia et Accor.

A 9h34, le titre gagne 1,29% à 48,06 euros et depuis le début de l’année, il s’adjuge plus de 20%, surperformant l’indice bancaire européen (+11,75%).

SITUATIONS CONTRASTÉES DANS LES BFI

Les analystes de Jefferies, qui considèrent cette publication trimestrielle comme étant de bonne facture, soulignent toutefois que la gestion des coûts dans la banque de détail en Italie et en Belgique a été plus compliqué sur le trimestre.

“Le début d’année a été difficile sur les produits structurés mais la perspective est plus positive”, relèvent-ils aussi au sujet des activités de marché.

Après avoir souffert l’an dernier comme les autres banques européennes de conditions de marché très difficiles, BNP Paribas a décidé en février dernier de restructurer et passer en revue sa banque de financement et d’investissement (BFI) pour identifier les activités les moins rentables et les moins stratégiques.

A cette époque, la banque a été contrainte de revoir à la baisse ses objectifs financiers à horizon 2020.

Le premier trimestre de l’année a aussi montré un retour à meilleure fortune dans les activités de marché où BNP Paribas a vu ses revenus progresser de 1,7% entre janvier et mars après avoir plongé de 39% au quatrième trimestre 2018.

Globalement dans la BFI, ses revenus ont augmenté de 3,5% au premier trimestre.

Chez ses concurrents tant européens qu’américains, la situation est plus contrastée.

Les banques d’investissement de l’allemand Deutsche Bank , du suisse UBS et du britannique Barclays ont encore accusé le coup au cours de ce premier trimestre.

Credit suisse a en revanche déjoué les pronostics avec des gains de parts de marché dans le trading actions alors que de grandes banques américaines comme Goldman Sachs et Morgan Stanley ont affiché un repli de plus de 20% de leurs revenus dans ce domaine.

* Le communiqué: bit.ly/2ISwpYd

* Graphique interactif sur l'évolution des estimations des bénéfices des banques: tmsnrt.rs/2HOVt1D)

Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below