May 2, 2019 / 6:23 AM / 14 days ago

Allemagne/Indicateurs-Hausse forte et inattendue des exportations

(.)

BERLIN/FRANCFORT, 10 mai (Reuters) - Principaux indicateurs économiques allemands publiés depuis le début du mois:

* HAUSSE DE 1,5% DES EXPORTATIONS EN MARS (CONSENSUS: -0,3%)

10 mai - Les exportations ont augmenté en mars contre toute attente, un bon point pour la première économie européenne, dont on craint qu’elle ait sensiblement ralenti au premier trimestre, en raison notamment des conflits commerciaux en cours.

L’Office fédéral de la statistique a annoncé vendredi que les exportations ont augmenté de 1,5% en mars, tandis que les importations ont progressé de 0,4%.

Cela donne un excédent commercial de 20,0 milliards d’euros, dépassant les 18,7 milliards d’euros de février.

Les économistes interrogés par Reuters projetaient une baisse de 0,3% des exportations et une hausse de 0,5% des importations.

L’excédent commercial était ainsi attendu en recul, à 18,2 milliards d’euros.

* HAUSSE INATTENDUE DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE EN MARS

8 mai - La production industrielle allemande a affiché en mars une progression inattendue de 0,5%, sous l’impulsion des biens de consommation et des biens intermédiaires, montrent les données publiées mercredi par Destatis, l’office fédéral de la statistique.

Trente-cinq économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une baisse de 0,5%, leurs estimations allant de -2,2% à +0,6%.

La production de biens de consommation a augmenté de 1,1% et celle des biens intermédiaires de 0,4%, alors que celle de biens d’équipement stagnait, a précisé Destatis.

La hausse de février de la production industrielle a été révisée à la baisse, à +0,4% au lieu de +0,7% initialement annoncé.

Tableau

* COMMANDES À L’INDUSTRIE +0,6% EN MARS (+1,5% ATTENDU)

7 mai - Les commandes à l’industrie ont augmenté en mars, mais moins que prévu, après avoir nettement baissé les deux mois précédents, a annoncé l’Office fédéral de la statistique mardi.

Ces commandes ont augmenté de 0,6%, alors qu’elles étaient attendues en hausse de 1,5%, et le chiffre n’est ainsi pas particulièrement encourageant pour la première économie européenne, confrontée à un ralentissement de la croissance.

Les prévisions des analystes variaient de 0,0% à +3,4%.

La baisse de février a été révisée: elle est de 4,0% et non plus de 4,2% comme annoncé précédemment.

Les commandes intérieures ont subi une baisse de 4,2% en mars, compensée par une hausse équivalente des commandes à l’exportation.

Développé

Tableau

* LES VENTES AU DÉTAIL BAISSENT MOINS QU’ATTENDU EN MARS

2 mai - Les ventes au détail ont baissé en mars mais moins qu’attendu, montrent des données publiées jeudi par Destatis, l’office fédéral de la statistique.

Indicateur volatil souvent sujet à révision, les ventes au détail ont baissé de 0,2% en termes réels, moitié moins que le consensus établi par Reuters, après une hausse de 0,5% (+0,9% en première estimation) en février.

Sur un an, les ventes au détail affichent un recul de 2,1% en termes réels, après +4,4% en février. Les économistes attendaient en moyenne une progression de 2,9%.

Sur les trois premiers mois de l’année, les ventes au détail ont augmenté de 1,7% en termes réels, et de 2,3% en valeur nominale, par rapport à la période correspondante de 2018.

Tableau

Les indicateurs publiés en avril (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below