May 1, 2019 / 7:56 AM / in 3 months

La fusion de Wintershall et DEA finalisée, IPO en vue en 2020

1er mai (Reuters) - BASF et LetterOne, le véhicule du milliardaire russe Mikhail Fridman, ont annoncé mercredi la finalisation du mariage entre leurs divisions respectives dans les hydrocarbures, Wintershall et DEA.

Cette fusion, annoncée en septembre, donne naissance à un nouveau groupe pétrolier et gazier censé pouvoir rivaliser avec Shell, BP ou Total et amené à atteindre une production de 750.000 à 800.000 barils d’équivalent pétrole par jour (bepj) entre 2021 et 2023.

BASF et LetterOne ont confirmé mercredi leur intention d’introduire Wintershall DEA en Bourse au cours du deuxième semestre de l’année prochaine, ce qui pourrait constituer l’une des plus importantes IPO de 2020 en Europe.

Avec un bénéfice cumulé de 2,8 milliards d’euros en 2017, Wintershall DEA pourrait être valorisé environ 15 milliards d’euros, si sa valorisation est conforme à celle de ses pairs. (Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below