April 30, 2019 / 10:24 AM / 5 months ago

L'Italie est sortie de récession au 1er trimestre

ROME, 30 avril (Reuters) - L’économie italienne a enregistré une croissance un peu plus forte qu’attendu au premier trimestre, permettant de sortir le pays de sa troisième récession en une décennie, montrent les données préliminaires du produit intérieur brut publiées mardi par l’Institut national de la statistique (Istat).

Le PIB a progressé de 0,2% par rapport aux trois derniers mois de 2018. Sur un an, sa hausse ressort à 0,1%, a précisé l’Istat.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une croissance de 0,1% d’un trimestre à l’autre et un recul de 0,1% sur un an.

Le PIB italien s’était contracté de 0,1% au quatrième comme au troisième trimestres 2018, plaçant la troisième économie de la zone euro en “récession technique” - définie par deux trimestres consécutifs de baisse du PIB.

Le retour à la croissance, si timide soit-il, soulage le gouvernement qui s’efforce de contenir le dérapage des finances publiques tout en honorant sa promesse électorale d’une hausse des dépenses sociales.

L’Istat n’a pas fourni de données chiffrées pour les composantes du PIB mais a indiqué que l’industrie, les services et l’agriculture avaient vu leur production augmenter.

La statistique détaillée du PIB du quatrième trimestre, publiée en mars, avait montré que la contraction de la fin 2018 était due en grande partie à une forte baisse des stocks, alors que les exportations, la consommation des ménages et l’investissement avaient progressé.

L’enquête mensuelle d’IHS Markit auprès des directeurs d’achat a montré une expansion de l’activité des services en février et mars, avec une croissance en mars qui était au plus haut depuis septembre.

Le 9 avril, le gouvernement formé par le mouvement anti-système 5 Etoiles et la Ligue d’extrême droite a abaissé sa prévision de croissance pour cette année à 0,2% au lieu de 1,0%.

L’Italie a affiché la plus faible croissance de la zone euro depuis le lancement de la monnaie unique il y a 20 ans, et elle reste à la traîne en ce début 2019.

Selon l’estimation rapide d’Eurostat, l’office de statistique de l’Union européenne, la croissance dans la zone euro a rebondi à 0,4% au premier trimestre, le double des trois mois précédents. (Crispian Balmer, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below