April 26, 2019 / 4:01 PM / 5 months ago

Feu vert conditionnel à RATP Dev et Keolis pour le CDG Express

PARIS, 26 avril (Reuters) - L’autorité française de la concurrence a autorisé vendredi sous conditions la création par RATP Dev et Keolis d’une coentreprise pour l’exploitation du CDG Express qui reliera l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle et la gare de l’Est à l’horizon 2024.

Au vu du contexte, notamment réglementaire, sur les marchés du transport public de voyageurs en Ile-de-France, “l’Autorité a exclu tout risque d’augmentation des tarifs ou de dégradation de la qualité des services”, est-il précisé dans un communiqué.

Elle précise en revanche avoir identifié “un risque de vente couplée du futur ticket CDG Express avec des services d’enregistrement et de transport de bagages”.

Pour maintenir une “concurrence effective” sur ce point, les entreprises concernées se sont engagées à confier l’exploitation du service de bagages à un partenaire indépendant, selon un contrat qui devra être agréé par l’Autorité de la concurrence.

“Cet engagement a été souscrit pour la durée du contrat de service public, soit 15 ans à compter de la date effective de mise en service de la liaison CDG Express”, est-il précisé dans le communiqué diffusé par l’Autorité de la concurrence.

RATP Dev est une filiale de la RATP. Le groupe Keolis est quant à lui détenu à 70% par la SNCF et à 30% par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ). (Myriam Rivet, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below