April 30, 2019 / 5:59 AM / 3 months ago

GRANDE CONSOMMATION-Beiersdorf profite de l'accélération de Nivea au T1

30 avril (Reuters) - Beiersdorf a réalisé au premier trimestre un chiffre d’affaires supérieur aux attentes en raison des ventes nettement meilleures que prévu de sa division de grande consommation, en particulier de ses crèmes Nivea, dans le cadre de sa nouvelle stratégie destinée à mieux lutter contre les marques de niche.

Le groupe allemand, qui a entrepris de s’adapter plus rapidement aux demandes des différentes catégories de consommateurs, a fait état mardi de ventes au premier trimestre en hausse de 6%, hors effets de changes et acquisitions, à 1,947 milliard d’euros, au-dessus de la prévision moyenne des analystes qui était de 1,888 milliard.

Son activité de grande consommation a connu une croissance de 6,8%, alors que les analystes n’attendaient que 3,9%, avec notamment une hausse de 4,9% pour Nivea (+2,8% en 2018) et un bond de 28,7% pour la marque haut de gamme La Prairie. L’activité d’adhésifs Tesa, pénalisée par un recul dans le secteur automobile, n’a progressé que de 2,2% alors qu’elle avait été le principal moteur de croissance du groupe en 2018.

Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du secteur :

* COLGATE-PALMOLIVE DÉPASSE LES PRÉVISIONS AU T1

26 avril - Colgate-Palmolive a annoncé vendredi un bénéfice et un chiffre d’affaires supérieurs aux attentes pour le deuxième trimestre d’affilée.

Les résultats du numéro un mondial du dentifrice au premier trimestre ont été soutenus par une croissance organique de 3%.

Le bénéfice par action est ressorti à 0,65 dollar par action au premier trimestre pour un chiffre d’affaires de 3,88 milliards de dollars (3,48 milliards d’euros) alors que les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice par action de 0,66 dollar et des revenus de 3,86 milliards de dollars

* P&G DÉPASSE LES ATTENTES AU T3

23 avril - Procter & Gamble a publié mardi un chiffre d’affaires trimestriel supérieur aux prévisions de Wall Street, portée notamment par une robuste demande pour ses produits de beauté et ses nettoyants ménagers.

Au troisième trimestre de son exercice décalé clos le 31 mars, le bénéfice net du fabricant des couches Pampers s’est élevé à 2,75 milliards de dollars (2,44 milliards d’euros), soit 1,04 dollar par action, contre 2,51 milliards de dollars (95 cents/action), un an plus tôt.

Les ventes nettes sur la période ont crû de 1,1% à 16,46 milliards de dollars, dépassant l’estimation moyenne des analystes qui était de 16,37 milliards de dollars, selon les données IBES de Refinitiv.

* UNILEVER AFFICHE DES VENTES MEILLEURES QUE PRÉVU

18 avril - Unilever a dit jeudi avoir réalisé au premier trimestre 2019 une croissance organique de ses ventes meilleure que prévu, à la faveur à la fois d’une augmentation des prix et des volumes.

Le fabricant, entre autres, des savons Dove et des glaces Ben & Jerry’s, a précisé que cette croissance organique avait été de 3,1% sur les trois premiers mois de l’année contre une hausse de 2,8% attendue par les analystes financiers, selon un consensus fourni par l’entreprise.

Le chiffre d’affaires du groupe anglo-néerlandais, qui confirme prévoir une croissance organique de ses ventes dans le bas d’une fourchette de 3% à 5% sur l’ensemble de 2019, a reculé de 1,6% sur le premier trimestre, à 12,4 milliards d’euros. (Service Entreprises)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below