May 1, 2019 / 6:51 AM / 4 months ago

DISTRIBUTION-Sainsbury's publie un bénéfice meilleur que prévu

1er mai (Reuters) - Le britannique Sainsbury’s a annoncé mercredi une accélération de ses investissements dans la technologie et la rénovation de ses supermarchés pour tenter d’enrayer le recul de ses ventes après l’échec de son projet de rachat de son concurrent Asda, bloqué par les autorités de la concurrence.

Sainsbury’s, qui s’engage aussi à réduire sa dette nette de 600 millions de livres (697 millions d’euros) au cours des trois prochaines années et à maintenir sa politique de dividende, a vu ses ventes à périmètre comparable se contracter de 0,9% au cours du trimestre au 9 mars, le quatrième de son exercice décalé, avec notamment un repli de 1,1% sur la période de Noël. Elles ont baissé de 0,2% sur l’ensemble de l’exercice.

Le bénéfice imposable sur cet exercice a cependant été meilleur que prévu, en hausse de 7,8% à 635 millions de livres, gonflé notamment par les synergies permises par l’intégration d’Argos, acheté en 2016.

Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du secteur :

* CASINO RALENTIT EN FRANCE, TOUJOURS SOLIDE AU BRÉSIL AU T1

25 avril - Casino a vu sa croissance organique décélérer au premier trimestre, ralentissant dans la plupart de ses formats en France, mais enregistrant une croissance toujours solide au Brésil.

Le distributeur français, qui bataille pour reconquérir la confiance des marchés en opérant des cessions d’actifs massives pour se désendetter, a fait état jeudi d’une croissance organique de 4,3% au premier trimestre de l’année, après une progression de 5,1% au cours des trois mois précédents.

En France, les ventes ont décéléré dans tous les formats, à magasins comparables, hors essence et effets calendaires, hormis dans les hypermarchés Géant, où elles ont pris 0,3%, après être restées stables en fin d’année dernière. Au total, les ventes en France sont restées stables, tandis qu’elles ont légèrement progressé (+1%) chez Carrefour, dans un marché toujours très bataillé.

* CARREFOUR ACCÉLÈRE LE PAS AU T1

24 avril - Carrefour a accéléré le pas en données comparables au premier trimestre grâce à une stabilisation de ses hypermarchés en France et à une dynamique toujours solide au Brésil.

Les ventes du distributeur ont reculé de 3,0% à 20,02 milliards d’euros en données publiées, un chiffre proche des 20,09 milliards du consensus Infront Data pour Reuters.

Mais hors taux de change, essence, effets calendaires et à magasins comparables, la croissance est ressortie à 2,7%, après une hausse limitée à 1,9% au quatrième trimestre 2018.

Surveillés à la loupe, les hypermarchés français ont stabilisé leurs ventes (+0,1%), alors qu’ils avaient perdu 2,2% au dernier trimestre 2018, pénalisés par le mouvement des “Gilets jaunes”.

* AHOLD DELHAIZE PRÉVOIT UNE BAISSE DE SA MARGE EN 2019

23 avril - Ahold Delhaize a averti mardi que la grève de 11 jours, survenue ce mois-ci dans ses enseignes Stop&Shop aux Etats-Unis, pèserait sur sa marge d’exploitation ajustée cette année et a dit s’attendre à ce que celle-ci soit légèrement inférieure à celle de 2018.

Le distributeur belgo-néerlandais, qui exploite des supermarchés en Europe et aux Etats-Unis, a évalué l’impact du conflit social sur le résultat d’exploitation à environ 100 millions de dollars (89 millions d’euros) .

Le groupe a en revanche maintenu sa prévision de cash-flow disponible à 1,8 milliard d’euros grâce à la croissance des autres enseignes aux Etats-Unis et en Europe.

* TESCO VOIT SA RENTABILITÉ S’AMÉLIORER EN 2019-2020

10 avril - Tesco a annoncé mercredi une hausse plus marquée que prévu de son bénéfice opérationnel 2018-2019, la première chaîne de supermarchés britannique consolidant le rebond de ses activités à la suite du choc d’un scandale comptable qui l’avait éclaboussé en 2014.

Le groupe, qui fête actuellement son centième anniversaire, a vu son résultat d’exploitation augmenter de 34% sur les 12 mois au 23 février, à 2,21 milliards de livres (2,6 milliards d’euros) alors que les analystes financiers avaient anticipé 2,08 milliards.

Sur le seul dernier trimestre de l’exercice, les ventes à magasins constants ont augmenté de 1,7%, le chiffre d’affaires annuel a augmenté de 11,5% à 56,9 milliards de livres et la rentabilité s’est améliorée pour s’établir à 3,45%. Le groupe vise une marge opérationnelle comprise entre 3,5% et 4,0% pour 2019-2020. (Service Entreprises)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below