April 25, 2019 / 8:30 PM / 6 months ago

SEMI-CONDUCTEURS-Infineon-CA du T2 inchangé, prévisions confirmées

7 mai (Reuters) - Infineon a, comme prévu, fait état mardi d’un chiffre d’affaires inchangé pour le deuxième trimestre de son exercice 2018-2019 tout en confirmant ses prévisions de ventes annuelles, que le fabricant allemand de semi-conducteurs avait abaissées pour la deuxième fois de suite fin mars.

Le groupe avait alors dit tabler désormais sur un chiffre d’affaires pour l’exercice en cours, clos le 30 septembre, de 8,0 milliards d’euros - avec une marge d’erreur de plus ou moins 2% - ce qui représente une hausse de 5,2% sur un an.

Infineon a ajouté que le chiffre d’affaires augmenterait de 1% d’un trimestre à l’autre sur le troisième trimestre, tout en disant que la marge devrait encore se contracter, à 15%. Le groupe avait dit le 27 mars anticiper une marge de 16% sur l’ensemble de 2018-2019 contre 17,5% en 2017-2018.

“Le boom est terminé pour l’instant, l’élan de la demande a ralenti”, déclare Reinhard Ploss, président du directoire du groupe, cité dans un communiqué.

Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du secteur :

* INTEL RÉDUIT SES PRÉVISIONS 2019

25 avril - Intel a réduit jeudi ses prévisions de chiffre d’affaires pour le deuxième trimestre et l’ensemble de l’exercice, faisant craindre une persistance du ralentissement sectoriel en cours jusqu’à la fin de l’année.

Le groupe prévoit pour le trimestre en cours un bénéfice par action de 89 cents sur un chiffre d’affaires de 15,6 milliards de dollars (14 milliards d’euros), à comparer aux estimations actuelles des analystes à respectivement 1,01 dollar et 16,85 milliards.

Sa prévision pour le chiffre d'affaires 2019 est ramenée à 69 milliards de dollars au lieu de l'objectif de 71,5 milliards qui avait été communiqué aux investisseurs en janvier. (bit.ly/2Zz9yGj)

Développé

STMICROELECTRONICS OPTIMISTE POUR LE 2E SEMESMTRE

24 avril - STMicroelectronics >STM.PA> fait preuve d’optimisme pour le second semestre après une forte baisse de ses ventes trimestrielles de capteurs qui l’a contraint à réduire son objectif d’investissements.

Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs, fournisseur de l’iPhone d’Apple et du constructeur de voitures électriques Tesla, a vu des signes de reprise au premier trimestre et s’attend à une demande accrue en capteurs industriels et en semi-conducteurs en carbure de silicium, destinés à rendre les véhicules électriques plus indépendants.

Au premier trimestre, STMicro a subi un recul de 21,6% de son chiffre d’affaires par rapport au trimestre précédent (-6,7% sur un an) à 2,076 milliards de dollars. C’est un peu moins que les 2,11 milliards estimés en moyenne par sept analystes interrogés par Infront Data pour Reuters. Mais le groupe table pour le deuxième trimestre sur un retour à la croissance séquentielle, attendue autour de 2,4%.

* TEXAS INSTRUMENTS DÉPASSE LES ATTENTES, LE TITRE GRIMPE

23 avril - Texas Instruments a fait état mardi d’un bénéfice et d’un chiffre d’affaires au premier trimestre supérieurs aux attentes qui laissent entendre que le ralentissement de la demande en semi-conducteurs enregistré en fin d’année dernière ne durera pas aussi longtemps que prévu.

Le groupe a également fait état de prévisions de résultats robustes au deuxième trimestre, contribuant à faire grimper le titre de plus de 5% dans les échanges après la clôture.

Le chiffre d’afffaires au T1 de la firme de Dallas, souvent considérée comme un baromètre de son secteur, a baissé de 5,1% à 3,59 milliards de dollars (3,19 milliards d’euros), contre un consensus de 3,48 milliards, selon les données IBES de Refinitiv.

Hors exceptionnels, Texas Instruments a dégagé un bénéfice de 1,22 dollar par action, à comparer à un consensus de 1,13 dollar.

* TSMC-PLUS FORTE BAISSE DE SON BÉNÉFICE EN SEPT ANS

18 avril - TSMC, premier sous-traitant mondial du secteur, a fait état jeudi d’un recul plus marqué que prévu de son bénéfice net du premier trimestre, sous le coup, comme d’autres, du ralentissement mondial de la demande pour les smartphones et des effets des tensions commerciales sino-chinoises.

Le groupe taïwanais, qui compte Apple, Qualcomm et Huawei parmi ses clients, a vu son résultat net baisser de 31,6% sur les trois premiers mois de l’année, à 61,4 milliards de dollars taïwanais (1,8 milliard d’euros) soit le repli le plus prononce d’un bénéfice trimestriel depuis le troisième trimestre 2011. Les analystes avaient anticipé en moyenne 64,3 milliards de dollars, selon des données Refinitiv.

Pour le trimestre en cours, TSMC anticipe un repli de son chiffre d’affaires compris entre 2,5% et 3,8% par rapport au deuxième trimestre 2018 ainsi qu’une marge opérationnelle allant de 31% à 33%, contre 36,2% il y a un an.

* ASML DÉPASSE LES ATTENTES AU T1

17 avril - ASML Holding, fabricant néerlandais d’équipements pour semi-conducteurs, a publié mercredi des bénéfices supérieurs aux attentes au titre du premier trimestre et a dit s’attendre à une accélération de sa croissance au cours de l’année.

Sur le trimestre clos au 31 mars, le bénéfice net s’est établi à 355 millions d’euros, contre 581 millions d’euros sur la même période il y a un an. Le chiffre d’affaires a reculé à 2,23 milliards d’euros contre 2,29 milliards d’euros un an plus tôt.

Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un bénéfice de 197 millions d’euros et un chiffre d’affaires de 2,12 milliards d’euros.

* MICRON BAT LE CONSENSUS GRÂCE AUX CENTRES DE DONNÉES

20 mars - Micron Technology a publié mercredi un chiffre d’affaires et un bénéfice trimestriels supérieurs aux attentes des analystes financiers grâce à la vigueur de la demande pour ses composants destinés aux centres de données.

Son bénéfice net ressort à 1,62 milliard de dollars (1,42 milliard d’euros) soit 1,42 dollar par action, sur le trimestre clos le 28 février, le deuxième de son exercice fiscal, contre 3,31 milliards (2,67 dollars/action) un an plus tôt, pour un chiffre d’affaires de 5,84 milliards, contre 7,35 milliards sur la même période l’an dernier.

Hors exceptionnels, le bénéfice par action atteint 1,71 dollar, soit quatre cents de plus qu’attendu par le marché selon le consensus Refinitiv, qui donnait un chiffre d’affaires de 5,82 milliards. Micron a précisé avoir revu à la baisse son budget d’investissement (capex) pour 2019 en raison d’une évolution plus défavorable que prévu des prix des mémoires NAND et DRAM. (Service Entreprises)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below