April 24, 2019 / 9:26 AM / in 3 months

France-Décision le 2 mai pour la reprise d’Ascoval

STRASBOURG, 24 avril (Reuters) - La chambre commerciale du tribunal de grande instance de Strasbourg rendra le 2 mai sa décision concernant le choix du repreneur de l’aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord), en redressement judiciaire depuis novembre 2017.

Les juges ont examiné mercredi les offres déposées après le désistement de la société franco-belge Altifort, un premier repreneur qui n’était pas parvenu à réunir les 35 millions d’euros de fonds prévus au sein d’un plan de financement de 152 millions d’euros.

Une offre émanant de sidérurgistes est jugée particulièrement sérieuse, selon une source proche du dossier, celle du britannique British Steel, détenu par le fonds d’investissement Greybull Capital. Le groupe Italien Calvi Network a retiré son offre, qui était aussi jugée sérieuse.

Les deux autres émanent l’une d’un entrepreneur nordiste, Pascal Cochez, l’autre du fonds SecuFund auquel est associé Franck Supplisson, ancien repreneur et président d’Ascometal, la maison mère d’Ascoval.

Devenue coentreprise d’Ascometal (60%) et de Vallourec (40%), Ascoval, qui emploie 268 salariés, avait été exclue début 2018 du périmètre d’Ascometal lorsque le groupe avait été repris à la barre du tribunal par le groupe suisse Schmolz + Bickenbach. (Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below