April 22, 2019 / 3:48 PM / a month ago

Pékin réaffirme son attachement à une politique monétaire neutre

PEKIN, 22 avril (Reuters) - La Chine doit continuer de procéder à un réglage fin de sa politique monétaire en fonction de l’évolution de la croissance et des prix, a rapporté lundi l’agence Chine nouvelle en rendant compte d’une réunion du Comité central pour les affaires financières et économiques présidée par le président Xi Jinping.

“La politique monétaire doit être ni trop restrictive, ni trop accommodante et doit être réglée de manière opportune et préventive en fonction de la croissance économique et de l’évolution de la situation des prix”, selon les conclusions de la réunion reprise par l’agence officielle.

Les Bourses chinoises ont accusé lundi leur plus forte baisse en quatre semaines (-2,31% pour le CSI300 à Shenzhen et -1,70% pour le SSE Composite à Shanghai) dans la crainte d’un arrêt des mesures de soutien à l’économie au vu des indicateurs meilleurs que prévu publiés dernièrement.

La Chine a vu sa croissance se stabiliser à 6,4% au premier trimestre, déjouant les anticipations d’un nouveau ralentissement, et la production industrielle, les ventes au détail ainsi que l’investissement ont progressé plus que prévu en mars, signe que les mesures de relance déjà prises commencent à produire leurs effets.

La croissance de la deuxième économie mondiale a ralenti l’an dernier à 6,6%, au plus bas depuis près de 30 ans, pénalisée entre autres par le conflit commercial avec les Etats-Unis.

La dépêche de Chine nouvelle ne fournit pas de précisions sur la référence à l’évolution des prix.

Les indices des prix à la consommation et à la production se sont redressés en Chine, apaisant les craintes de déflation, mais les niveaux d’inflation restent modestes.

Les Bourses chinoises ont gagné autour de 30% cette année dans l’anticipation d’une stabilisation de l’économie grâce aux mesures de soutien prises par le pouvoir.

En mars, le gouvernement a annoncé des baisses d’impôts massives et des dépenses d’infrastructures pour soutenir les entreprises et l’emploi.

La réunion de lundi fait suite à des réunions du Politburo, du Conseil d’Etat et de la banque centrale ces deux dernières semaines d’où a transpiré une volonté de continuer de soutenir l’économie sans favoriser la spéculation ou l’endettement.

“Le principal message de ces réunions est qu’il y a une marge de manoeuvre limitée pour de nouvelles mesures marginales d’assouplissement monétaire (...). Nous n’imaginons pas de volte-face dans un avenir prévisible”, écrivent les analystes d’OCBC dans une note. (Stella Qiu et Kevin Yao, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below