April 17, 2019 / 4:20 PM / 4 months ago

Le président de Foxconn va briguer la présidence de Taiwan

TAIPEI, 17 avril (Reuters) - Terry Gou, le président de Foxconn, a officialisé mercredi sa candidature à l’élection présidentielle de 2020 à Taiwan en annonçant sa participation à la primaire du Kuomintang (KMT), le parti d’opposition ami de la Chine.

Terry Gou, membre de longue date du Kuomintang, a expliqué qu’il suivait ainsi une instruction de la déesse de la mer Mazu, divinité très populaire à Taiwan qui règne sur la sécurité et la fortune.

Sa candidature nécessite l’approbation du KMT. Elle intervient à un moment délicat dans les relations entre Taipei et Pékin et est un coup dur pour le Parti démocrate progressiste au pouvoir à Taiwan.

Mardi, le président de Foxconn avait dit qu’il réfléchissait à l’éventualité de sa candidature. La veille, il avait dit à Reuters qu’il prévoyait de se retirer progressivement du groupe d’assemblage électronique pour permettre à de jeunes talents de gravir les échelons de la société.

Foxconn est le numéro un mondial de la sous-traitance électronique et le principal fabricant des iPhone d’Apple . Quant à Terry Gou, 69 ans, il est l’homme le plus riche de Taiwan avec une fortune de 7,6 milliards de dollars selon Forbes.

Foxconn a souligné que Terry Gou resterait président du conseil bien qu’il envisage de ne plus s’occuper de la gestion quotidienne de la société.

Taiwan se prépare à l’élection présidentielle de janvier 2020 dans un contexte de tensions exacerbées dans le détroit de Taiwan. Des bombardiers et des navires de guerre chinois effectuaient lundi des exercices autour de l’île. La Chine considère que Taiwan lui appartient et a promis de ramener l’île dans son giron par la force si nécessaire.

Le Kuomintang a rappelé mardi dans un communiqué que Terry Gou était membre du parti depuis plus de 50 ans et lui avait accordé en 2016 un prêt sans intérêt de 45 millions de dollars de Taiwan (1,29 million d’euros) sous le nom de sa mère, ce qui témoignait de sa “loyauté”.

Selon des observateurs, les Etats-Unis sont susceptibles d’accueillir avec prudence la candidature de Terry Gou à la présidence, sachant qu’il est proche de la Chine et que Washington se méfie pour le moment de Pékin.

Apple assure plus de la moitié du chiffre d’affaires annuel de Foxconn, selon des analystes. Foxconn a aussi des liens commerciaux importants avec la Chine.

En Bourse, le groupe taiwanais a gagné 2,1% mercredi avant la déclaration de candidature de Terry Gou. (Yimou Lee, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below