April 17, 2019 / 2:20 PM / 5 months ago

USA-Hausse plus faible qu'attendu des stocks des grossistes

WASHINGTON, 17 avril (Reuters) - Les stocks des grossistes aux Etats-Unis ont augmenté moins qu’attendu en février alors que leurs ventes augmentaient pour le deuxième mois consécutif, montrent les statistiques publiées mercredi par le département du Commerce.

Il a enregistré une hausse de 0,2% des stocks de gros à 668,9 milliards de dollars (591,9 milliards d’euros). Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,5% d’un mois sur l’autre.

Les chiffres de janvier ont été révisés à la baisse et montrent une hausse de 1,2%, contre 1,4% annoncé initialement.

Sur un an, les stocks des grossistes sont en hausse de 6,9% en février.

La composante des stocks de gros qui entre dans le calcul du produit intérieur brut (PIB) a elle aussi augmenté de 0,2% en février.

En dépit de cette hausse plus faible qu’anticipé, l’évolution des stocks devrait apporter une contribution positive à l’évolution du PIB au premier trimestre.

Les estimations de croissance pour janvier-mars s’échelonnent actuellement entre 1,5% et 2,3% en rythme annualisé. La première estimation officielle du PIB doit être publiée le 26 avril.

L’évolution des stocks pourrait en revanche peser sur la croissance du deuxième trimestre si les entreprises réduisent leurs commandes pour limiter leurs stocks.

En février, les stocks de gros dans l’automobile ont augmenté de 0,1% après un bond de 1,5% en janvier. Mais le secteur souffre d’une accumulation de stocks liée au ralentissement des ventes.

Les stocks dans l’habillement, eux, ont augmenté de 1,8% en février.

Les ventes de gros dans leur ensemble ont parallèlement augmenté de 0,3% en février après une hausse de 0,5% en janvier. Si les ventes de voitures, de meubles, d’équipements professionnels et de matériel électrique ont progressé, celle de produits de grande consommation ont baissé de 2,1%, leur recul le plus marqué depuis avril 2004.

Au rythme de ventes de février, il faudrait 1,35 mois aux grossistes pour écouler la totalité de leurs stocks, un ratio inchangé par rapport à janvier.

Tableau (Lucia Mutikani, Marc Angrand pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below