March 1, 2019 / 10:36 PM / 5 months ago

Huawei-Ottawa approuve les procédures d'extradition visant Meng Wanzhou

OTTAWA, 1er mars (Reuters) - Le gouvernement canadien a sans surprise approuvé vendredi les procédures d’extradition visant la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, ce qui a entraîné une réaction indignée des autorités chinoises.

“Aujourd’hui, des représentants du ministère canadien de la Justice ont donné le feu vert aux démarches à entreprendre, ce qui lance officiellement la procédure dans l’affaire de Mme Meng Wanzhou”, a déclaré le gouvernement dans un communiqué.

La Chine, dont les relations avec Ottawa se sont fortement dégradées depuis l’interpellation de Meng Wanzhou, a dénoncé cette décision et a réitéré sa demande de libération.

Agée de 46 ans, Meng Wanzhou, fille du fondateur de Huawei (société que les agences du renseignement américain présentent comme liée au gouvernement chinois), a été interpellée le 1er décembre à l’aéroport de Vancouver alors qu’elle était en transit entre deux vols.

Elle a été libérée sous caution le 12 décembre avec obligation de rester au Canada. Fin janvier, les Etats-Unis ont dévoilé des chefs d’inculpation contre Huawei Technologies , deux de ses filiales et sa directrice financière, pour fraude bancaire et électronique visant à contourner les sanctions contre l’Iran, et ils réclament l’extradition de Meng Wanzhou.

Celle-ci comparaîtra le 6 mars devant un tribunal de Vancouver, et une date sera fixée pour son audience d’extradition.

David Ljunggren; Eric Faye pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below