February 28, 2019 / 1:49 PM / 8 months ago

Barnier-S'il y a un report du Brexit, ce n'est pas pour repousser le problème

VIENNE, 28 février (Reuters) - Michel Barnier, négociateur en chef de l’UE sur le Brexit, a souligné jeudi à Vienne qu’un éventuel report de la date de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne devrait servir à trouver une issue au Parlement de Westminster, non à repousser simplement le problème.

En visite dans la capitale autrichienne, il a invité les parlementaires britanniques à prendre enfin leurs responsabilités, rappelant qu’il n’était pas question pour l’UE de modifier le “backstop” sur la frontière irlandaise ou de rouvrir l’accord de retrait déjà conclu.

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz a déclaré que si une sortie ordonnée du Royaume-Uni de l’UE ne pouvait se faire à la date prévue du 29 mars, un report pourrait être décidé, mais seulement si la Première ministre britannique Theresa May le veut.

Pour Michel Barnier, étendre la période de négociation est possible mais la question est de savoir “pour quoi faire”.

“Si la question est posée, les dirigeants européens diront ‘pour quoi faire ?’ et la durée de cette potentielle extension sera fonction de ce ‘pour quoi faire’”, a-t-il dit.

Une extension “technique” pourra durer jusqu’à la veille des élections européennes de la fin mai, a-t-il précisé, car accorder plus de temps conduirait à poser la question du vote des Britanniques à ces élections. (Francois Murphy; Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below