February 25, 2019 / 9:33 AM / 4 months ago

LEAD 1-Ipsen lance une offre de $1,3 md sur Clementia (maladies rares)

(Actualisé avec cours, analystes, précisions)

PARIS, 25 février (Reuters) - Ipsen a annoncé lundi le lancement d’une offre pouvant atteindre 1,31 milliard de dollars (1,15 milliard d’euros) sur la biotech canadienne Clementia Pharmaceuticals, spécialisée dans le traitement de maladies rares.

Clementia Pharmaceuticals a développé le palovarotène, une molécule ciblant la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP) ainsi que les ostéochondromes multiples (OM), des maladies osseuses extrêmement rares pour lesquelles il n’existe pas de traitements actuellement.

A 10h17, le titre Ipsen accusait une baisse de 1,58% à 121,15 euros, la biotech française ayant précisé que cette opération pèserait dans un premier temps sur ses marges, en raison du coût des essais cliniques en cours et de la préparation du lancement commercial du palovarotène.

“Pour l’essentiel, nous voyons plutôt cette acquisition d’un bon oeil, dans la mesure où elle renforcera le pipeline de produit à partir de 2021”, observent néanmoins les analystes de MidCap Partners dans une note.

La biotech française s’engage à acquérir toutes les actions en circulation de Clementia pour un prix d’achat de 25,00 dollars par action, pour un total de 1,04 milliard, auquel s’ajoutent des certificats de valeur garantie (CVG) à hauteur de 6,00 dollars par action liés aux performances futures de cette molécule, dont l’approbation est prévue en 2020.

Si toutes les conditions liées au CVG étaient remplies, l’offre porterait ainsi sur un total de 1,31 milliard de dollars alors que la capitalisation boursière de Clementia, coté au Nasdaq, est actuellement de l’ordre de 553 millions de dollars.

“L’acquisition de Clementia Pharmaceuticals accélère la transformation d’Ipsen et montre notre capacité à mettre en oeuvre notre stratégie d’innovation externe consistant à identifier et acquérir des traitements innovants pour accompagner les patients n’ayant aucune option thérapeutique”, a déclaré David Meek, directeur général d’Ipsen, dans un communiqué.

L’opération devrait avoir un impact dilutif limité sur la marge opérationnelle des activités d’Ipsen en 2019 et 2020 dû aux coûts des essais cliniques en cours et à la préparation du lancement commercial du palovarotène, souligne le groupe. L’impact sera également dilutif sur le résultat net.

Ipsen a abaissé son objectif de marge opérationnelle des activités autour de 30,0% des ventes en 2019 (par rapport à 31,0% des ventes précédemment), hors investissement additionnels de croissance au sein du portefeuille de R&D.

Le groupe maintient en revanche son objectif de croissance des ventes du groupe à taux de change constant supérieure à +13,0%.

Le communiqué: bit.ly/2EvzI48

Jean-Michel Bélot et Sudip Kar-Gupta, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below