February 22, 2019 / 7:24 AM / 4 months ago

Chine/Immobilier-Un ralentissement qui n'est pas encore inquiétant

* Hausse des prix +0,6% en janvier c. +0,8% en décembre

* Hausse annuelle de 10% en janvier c. 9,7% en décembre

* 58 villes sur 70 ont vu les prix augmenter c. 59 en décembre

* Il n’y a pas lieu de s’alarmer, disent les analystes

par Yawen Chen et Philip Wen

ZHENGZHOU, Chine, 22 février (Reuters) - La hausse des prix de l’immobilier en Chine en janvier a connu son rythme le plus faible en neuf mois, ce qui semble montrer une fois de plus que le ralentissement économique altère quelque peu la confiance du consommateur.

Ce ralentissement observé sur les prix témoigne de tensions dans l’imposant marché immobilier chinois et on peut se demander si de plus en plus de villes ne vont pas assouplir les conditions d’accès à la propriété.

Les prix ont augmenté de 0,6% en moyenne le mois dernier dans 70 grandes agglomérations, le pourcentage le plus faible depuis avril 2018, après une hausse de 0,8% en décembre, suivant des calculs de Reuters fondés sur des données du NSB, l’organisme chinois de la statistique.

Cela fait 45 mois consécutifs que les prix de l’immobilier augmentent en Chine, suivant les calculs de Reuters.

Sur les 70 villes concernées, 58 ont fait état d’une hausse des prix contre 59 en décembre.

La Chine a connu l’an passé sa croissance économique la plus faible depuis 28 ans en raison d’un climat de tensions commerciales et des mesures prises par l’exécutif pour réduire les risques liés à la dette. Tout cela affecte le sentiment du consommateur et les perspectives de l’immobilier résidentiel.

Ce ralentissement n’émeut pas outre mesure les analystes, qui font valoir que les prix ont augmenté de 10% annuellement en janvier, après un gain de 9,7% en décembre.

“Nous ne sommes pas à un tournant parce que les gens font plus attention à leurs dépenses, ce qu’il faut mettre en perspective avec la guerre commerciale”, dit Iris Pang, économiste d’ING à Hong Kong.

“Si le conflit commercial ne s’envenime pas, je pense que l’immobilier et d’autres actifs susciteront une nouvelle demande de la part des investisseurs”.

En outre, des aménagements monétaires au niveau régional se feront sans doute cette année si le risque d’une correction plus marquée se manifeste, ajoute-t-elle.

DIFFÉRENCIATION CROISSANTE

Quelques-unes des villes les moins grandes sont devenues moins regardantes sur les conditions d’achat d’un bien immobilier afin de stabiliser le sentiment. Ainsi Heze, une ville de l’est de la Chine, a abrogé en décembre un texte réfrénant la spéculation immobilière.

Zhang Dawei, analyste du consultant immobilier hongkongais Centaline, observe une différenciation croissante des marchés immobiliers régionaux, chacun ayant tendance à évoluer et à se réguler en fonction de conditions qui lui sont propres.

Beaucoup d’économistes pensent ainsi que les autorités locales et régionales faciliteront les transactions immobilières cette année parce que leurs revenus tirés de ce secteur économique rétrécissent et que l’économie plus généralement s’essoufle. Ce qui risque de poser un problème aux autorités centrales qui veulent sévir contre la spéculation et la prise de risque excessive.

La hausse des prix dans les plus grandes villes - Pékin, Shanghai, Shenzhen et Canton - a été de 0,4% alors que les prix avaient augmenté de 1,3% en décembre.

Pour les agglomérations de deuxième et troisième catégories, les hausses sont de 0,7% et 0,6% respectivement.

Jilin, ex-capitale de la province du même nom, dans le nord-est chinois, a connu la hausse des prix la plus forte en janvier, de 1,8% mensuel.

“Certaines villes continuent de stimuler activement la vente de biens immobiliers pour épuiser les stocks et des promoteurs de petite taille font encore état d’un bon chiffre d’affaires alors même que les gros subissent un retournement”, note Zhang Dawei, de Centaline.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below