February 13, 2019 / 4:06 PM / 8 days ago

BOURSE-EDF monte, un retrait de la cote évoqué

PARIS, 13 février (Reuters) - L’action EDF a atteint son plus haut niveau depuis trois mois mercredi en Bourse de Paris après la publication d’informations de presse selon lesquelles le gouvernement français réfléchit à un retrait de la cote.

Le titre du groupe contrôlé à 83,7% par l’Etat gagne 2,94% à 14,90 euros à 17h01 après un pic à 15,475 euros, son plus haut niveau depuis la mi-novembre, alors qu’il évoluait autour de 14,30 euros quelques minutes plus tôt.

Selon l’agence de presse Bloomberg, qui cite des sources proches du dossier, le gouvernement français envisage de racheter les parts des actionnaires minoritaires en préalable à une restructuration des activités.

Le ministère de l’Economie s’est refusé à tout commentaire.

Emmanuel Macron a demandé fin 2018 à EDF de proposer des évolutions de sa structure pour garantir le financement de ses activités, ce qui pourrait entraîner une montée de l’Etat au capital de l’électricien et une renationalisation du parc nucléaire français.

Plusieurs modalités permettraient de concrétiser ce projet, parmi lesquelles un rachat des actionnaires minoritaires de l’entreprise suivie de la création d’un “nouvel EDF”, regroupant les actifs du groupe dans les renouvelables, les réseaux et les services énergétiques, qui serait ouvert à des investisseurs privés.

Une autre solution pourrait toutefois consister à indemniser les actionnaires minoritaires en leur proposant des titres de ce “nouvel EDF”. (Marc Angrand, avec Leigh Thomas, édité par Benjamin Mallet)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below