February 7, 2019 / 11:39 AM / 2 months ago

L'Allemagne veut limiter la collecte de données de Facebook

* Le transfert de données vers WhatsApp et Instagram critiqué

* Berlin veut encadrer la collecte de données par des tiers

* Facebook va faire appel de la décision

* Facebook considère que l’autorité sous-estime la concurrence

par Douglas Busvine

BONN, Allemagne, 7 février (Reuters) - L’autorité allemande de la concurrence a demandé à Facebook de mettre fin à certaines de ses pratiques en matière de collecte de données après avoir jugé que le réseau social avait abusé de sa position dominante sur le marché pour recueillir des informations sur ses utilisateurs à leur insu ou sans leur consentement éclairé.

Facebook a déclaré qu’il ferait appel de la décision sans précédent rendue jeudi par l’Office fédéral de lutte contre les cartels, qui enquêtait sur le groupe de Mark Zuckerberg depuis 2015.

Selon le réseau social, l’autorité a sous-estimé la concurrence à laquelle Facebook est confronté, tout en faussant le règlement général sur la protection des données (RGDP) dans l’UE, entré en vigueur en mai 2018.

“A l’avenir, Facebook ne sera plus autorisé à obliger ses utilisateurs à accepter la collecte et la cession pratiquement illimitées de données provenant de sources tierces sur leurs comptes Facebook”, a déclaré Andreas Mundt, le président de l’Office des cartels (Bundeskartellamt).

L’autorité s’est par ailleurs dite préoccupée par le projet de Facebook de fusionner l’infrastructure de ses services Messenger, WhatsApp et Instagram.

“Si un tel projet était mise en oeuvre, il ferait l’objet d’un examen antitrust en Allemagne”, a dit Andreas Mundt, estimant cela renforcerait les pratiques que l’autorité dénonce.

ENQUÊTE DE TROIS ANS

Les conclusions de l’autorité font suite à plusieurs examens minutieux sur une série d’atteintes à la vie privée dont se serait rendu coupable Facebook, notamment le scandale Cambridge Analytica sur la fuite de données des dizaines de millions d’utilisateurs du réseau social et les soupçons d’ingérence de puissances étrangères dans la campagne présidentielle américaine

L’autorité reproche notamment à Facebook la manière dont il collecte des données sur des applications tierces - y compris sur ses propres services de messagerie WhatsApp et Instagram -, et la traque en ligne des utilisateurs qui ne sont même pas abonnés à son réseau.

Selon l’Office des cartels, des connexions vers des sites affiliés au groupe américain permettent aux données de circuler vers Facebook et cela se produit même si on ne clique pas sur le bouton ‘J’aime’ incorporé sur ces sites, qui au demeurant ne présentent parfois aucun signe évident d’affiliation.

“Nous ne partageons pas leurs conclusions et avons l’intention de faire appel afin que les citoyens allemands continuent à bénéficier pleinement de tous nos services”, a déclaré Facebook sur un blog.

“Le Bundeskartellamt sous-estime la concurrence féroce à laquelle nous sommes confrontés en Allemagne, interprète de manière erronée notre conformité au GDPR et menace le mécanisme que la législation européenne prévoit pour garantir des normes de protection des données cohérentes dans l’ensemble de l’UE.”

L’Office des cartels estime qu’il est possible de transférer à Facebook des données d’un utilisateur sur WhatsApp, Instagram et d’autres applications tierces seulement si cet usager y consent volontairement.

Si le consentement est refusé, Facebook devra restreindre considérablement sa collecte et sa fusion des données, et devrait élaborer des propositions de remédiation permettant de le faire dans un délai de 12 mois, a ajouté Andreas Mundt.

Facebook estime que la décision de l’autorité montre qu’elle ne reconnaît pas qu’il était en concurrence avec d’autres services en ligne comme YouTube de Google ou Twitter . (Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below