February 4, 2019 / 12:53 PM / 15 days ago

USA-Bernie Sanders demande des comptes à un labo pharmaceutique

WASHINGTON, 4 février (Reuters) - Le sénateur américain Bernie Sanders a l’intention d’envoyer lundi une lettre au laboratoire Catalyst Pharmaceuticals pour lui demander de justifier sa décision de facturer 375.000 dollars par an (327.500 euros) au prix catalogue un traitement qui a été accessible gratuitement pendant des années.

Le médicament Firdapse est utilisé contre le syndrome myasthénique de Lambert-Eaton, une maladie neuromusculaire rare qui touche environ une personne sur 100.000 aux Etats-Unis.

Bernie Sanders, selon sa lettre datée du 4 février mise à la disposition de Reuters par ses services, demande à Catalyst de préciser les facteurs financiers et non financiers qui l’ont conduit à fixer ce tarif.

Pendant des années, les patients ont pu obtenir gratuitement Firdapse auprès de Jacobus Pharmaceuticals, un petit laboratoire qui le proposait dans le cadre d’un programme d’usage compassionnel de l’administration américaine des médicaments (Food and Drug Administration, FDA).

Ce programme permet aux patients atteints de maladies rares d’avoir accès à des médicaments expérimentaux en dehors d’un essai clinique lorsqu’il n’existe pas d’alternative viable.

Catalyst a obtenu en novembre l’accord de la FDA pour Firdapse ainsi que les droits exclusifs de commercialisation pour plusieurs années, qu’il a achetés en 2012 auprès de la société BioMarin. Catalyst a annoncé en décembre qu’un traitement d’une année serait vendu 375.000 dollars.

Le gouvernement américain intensifie sa surveillance de l’industrie pharmaceutique et de la hausse des prix des médicaments sur ordonnance, qui est une préoccupation majeure des électeurs et une priorité de l’administration Trump.

La Chambre des représentants, dirigée par les démocrates, et le Sénat, contrôlé par les républicains, ont entamé cette année des auditions sur la flambée des coûts des médicaments. Bernie Sanders est un indépendant qui vote généralement avec les démocrates.

Plusieurs législateurs ont déjà écrit à des laboratoires pour leur demander des comptes. Les représentants démocrates Frank Pallone et Diana DeGette ont ainsi envoyé un courrier à Sanofi, Eli Lilly et Novo Nordisk, qui dominent le marché de l’insuline, pour savoir pourquoi leurs prix ont flambé ces dernières années. (Yasmeen Abutaleb, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below