February 1, 2019 / 6:00 AM / 3 months ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 06H00 GMT (01/02)

COMMERCE-DES “PROGRÈS” DANS LES NÉGOCIATIONS USA-CHINE

WASHINGTON - Donald Trump a déclaré jeudi qu’il rencontrerait bientôt son homologue chinois Xi Jinping pour tenter de sceller un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine, le négociateur en chef de Washington ayant fait part de “progrès substantiels” dans les négociations avec Pékin.

S’exprimant à la Maison blanche lors d’une réunion avec le vice-Premier ministre chinois Liu He, le président américain s’est dit convaincu que Washington et Pékin parviendraient à “l’accord le plus important jamais conclu”.

Les discussions organisées mercredi et jeudi à Washington ont permis de réaliser d’”importants progrès”, a souligné elle aussi la délégation chinoise dans un communiqué relayé par l’agence de presse Chine Nouvelle.

Pékin s’est engagé à accroître ses importations de produits agricoles, d’énergie et de produits industriels américains, a-t-elle précisé.

Aucune rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping n’a pour l’instant été programmée, mais le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, qui mène les négociations commerciales pour Washington, a déclaré qu’une délégation américaine avait été invitée à Pékin à la mi-février pour poursuivre les discussions.

ECLAIRAGE-Les principaux enjeux des discussions

—-

VENEZUELA-GUAIDO EST ENTRÉ EN CONTACT AVEC MOSCOU ET PÉKIN

CARACAS - Un changement de gouvernance au Venezuela serait profitable aux deux principaux créanciers du pays d’Amérique latine, la Russie et la Chine, a déclaré jeudi dans un entretien à Reuters le chef de file de l’opposition, Juan Guaido.

Juan Guaido, qui a défié le président Nicolas Maduro en s’autoproclamant la semaine dernière chef d’Etat par intérim, a dit avoir transmis des messages à Moscou et Pékin.

“Maduro ne protège pas le Venezuela, il ne protège les investissements de personne, et il n’est pas une bonne affaire pour ces pays-là”, a-t-il déclaré depuis son domicile de la capitale Caracas.

La Russie et la Chine continuent de soutenir Maduro, qui accuse Guaido d’avoir fomenté un coup d’Etat.

Juan Guaido s’exprimait quelques heures après que des agents des forces spéciales se sont rendus à son domicile en demandant à voir sa femme alors qu’il se trouvait à un meeting.

Durant l’entretien qu’il a accordé à Reuters, il a dit n’avoir “aucune crainte” d’être emprisonné, alors que la Cour suprême vénézuélienne a autorisé l’ouverture d’une enquête préliminaire et le gel de ses comptes bancaires.

A BRUXELLES, la haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères, Federica Mogherini, a annoncé que l’UE allait diriger un groupe de contact international qui se donnera trois mois pour résoudre la crise politique au Venezuela.

—-

MISSILES-LES ETATS-UNIS NE VONT PLUS RESPECTER LE TRAITÉ FNI

WASHINGTON - Les Etats-Unis cesseront de respecter dès ce week-end le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) à la suite de l’échec de négociations de dernière minute à Pékin avec la Russie, a annoncé jeudi Andrea Thompson, sous-secrétaire d’Etat américaine chargée du contrôle des armements et de la sécurité internationale.

Washington accuse Moscou depuis plusieurs mois de violer déjà ce traité en alignant dans son arsenal militaire des missiles Novator 9M729/SSC-8.

Le Traité FNI a été signé en 1987 par le président américain Ronald Reagan et le dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev. Il visait à l’élimination de tous les missiles de croisière et missiles balistiques américains et russes lancés depuis le sol et ayant une portée se situant entre 500 et 5.500 km.

—- ENQUÊTE RUSSE-TRUMP DIT AVOIR L’ASSURANCE DE NE PAS ÊTRE VISÉ

WASHINGTON - Donald Trump a déclaré jeudi que ses avocats s’étaient vus garantir par le ministre adjoint de la Justice, Rod Rosenstein, qu’il n’était pas visé par l’enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller sur l’ingérence présumée de la Russie dans l’élection présidentielle américaine de 2016.

S’exprimant dans un entretien au New York Times, le président américain a aussi dit qu’il n’avait jamais évoqué avec son allié de longue date Roger Stone des données piratées susceptibles de nuire au Parti démocrate, notamment sa rivale Hillary Clinton, lors de la campagne électorale de 2016.

Roger Stone a plaidé mardi non coupable des chefs d’inculpation qui le visent dans le cadre de l’”enquête russe”, qui cherche également à établir s’il y a collusion entre des membres de la campagne Trump et des représentants russes.

—-

BENALLA S’EST TARGUÉ DU SOUTIEN DE MACRON-PRESSE

PARIS - L’ex-chargé de mission à l’Elysée Alexandre Benalla s’est vanté d’avoir reçu le soutien d’Emmanuel Macron et a maintenu des “liens importants” avec la présidence de la République après son licenciement, écrit Mediapart.

Le site d’informations propose des enregistrements sonores où l’on entend une voix attribuée à Alexandre Benalla affirmer, le 26 juillet 2018, quelques jours après son licenciement : “Truc de dingue, le patron [le surnom qu’il donne à Emmanuel Macron-NDLR] hier soir m’envoie un message, il me dit :’tu vas les bouffer. T’es plus fort qu’eux, c’est pour ça que je t’avais auprès de moi’.”

Selon Mediapart, l’Elysée a démenti l’existence de ce SMS présidentiel. Alexandre Benalla se targue aussi, selon le site, du soutien de Brigitte Macron et du conseiller spécial du président Ismaël Emelien.

—-

FORTE HAUSSE DES PLAINTES POUR VIOLENCES SEXUELLES EN FRANCE

PARIS - Le nombre de plaintes pour violence sexuelle déposées en France a fortement augmenté en 2018, selon des statistiques publiées jeudi par le ministère l’Intérieur, qui y voit un effet, entre autres, de la libération de la parole post-affaire Weinstein.

Les faits d’agressions sexuelles ont augmenté de 20% par rapport à 2017 et les viols constatés de 17%, selon le bilan annuel du service des statistiques du ministère.

Quelque 28.900 agressions sexuelles, en comptant les faits de harcèlement, et 19.200 viols ont été répertoriés par la police et la gendarmerie.

—-

PLUSIEURS IMMEUBLES INSALUBRES BIENTÔT DÉTRUITS À MARSEILLE

MARSEILLE - La municipalité de Marseille a décidé jeudi de démolir deux immeubles insalubres à proximité du quartier de Noailles, où huit personnes ont péri dans l’effondrement de plusieurs bâtiments, le 5 novembre dernier.

“Par mesure de sécurité au regard des risques graves et imminents, les numéros 41 et 43 (de la rue de la Palud-NDLR) doivent être déconstruits dans les jours prochains”, précise-t-elle dans un communiqué.

Le relogement temporaire des habitants est assuré par la municipalité le temps du chantier, qui pourrait durer près de deux mois.

—-

M6 EN NÉGOCIATIONS POUR LE RACHAT DU PÔLE TV DE LAGARDÈRE

PARIS - M6 a annoncé jeudi être entré en négociations exclusives avec Lagardère Active pour l’acquisition du pôle télévision du groupe Lagardère (hors Mezzo), précisant que cet ensemble avait réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 98 millions d’euros et un résultat opérationnel de 20,6 millions.

“Le projet sera soumis à la consultation des instances représentatives du personnel du pôle télévision du groupe Lagardère et du groupe M6 et conditionné à l’agrément du Conseil supérieur de l’audiovisuel et des autorités de concurrence”, poursuit le groupe de télévision dans un communiqué.

Hors Mezzo, le pôle télévision de Lagardère comprend les chaînes de TNT gratuite pour les enfants Gulli, les deux chaînes payantes centrées sur la jeunesse Canal J et Tiji ainsi que les autres chaînes payantes de divertissement et musicales que sont Elle Girl TV, MCM, RFM TV et MCM Top.

—- FRANCE-IMMATRICULATIONS DE VOITURES NEUVES EN BAISSE EN JANVIER

PARIS - L’année 2019 a commencé sur un mauvais pied pour le marché automobile français, avec une baisse de 1,12% des immatriculations de voitures neuves en janvier, selon les données brutes publiées vendredi par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).

Il s’est immatriculé en France le mois dernier 155.087 voitures.

Les immatriculations du groupe PSA, qui regroupe désormais les marques Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall, ont baissé de 1,58% en janvier par rapport au même mois de 2018.

Les ventes des marques du groupe Renault (Renault, Dacia et Alpine pour le marché français) ont enregistré une diminution de 3,05%.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below