January 31, 2019 / 1:24 PM / 19 days ago

Chine-L'encadrement de l'investissement étranger encore assoupli

PEKIN, 31 janvier (Reuters) - La Chine a franchi une nouvelle étape dans la dérégulation de ses marchés de capitaux jeudi en annonçant la fusion de deux dispositifs d’encadrement de l’accès des institutions financières étrangères aux marchés intérieurs, tout en y incluant de nouvelles classes d’actifs.

La Commission chinoise de réglementation des titres mobiliers (CSRC) a publié un projet de directive qui vise à combiner le QFII (Qualified Foreign Institutional Investor) et son équivalent en yuan, le RQFII, tout en abaissant le seuil d’accès au nouveau dispositif et en simplifiant le processus d’homologation.

Les nouvelles règles visent à “promouvoir une ouverture de grande qualité des marchés de capitaux chinois et à faire entrer davantage de capitaux à long terme étrangers”, a déclaré la CSRC dans un communiqué publié sur son site internet.

Pour l’instant, les investisseurs étrangers opérant en Chine sont autorisés à acheter des actions et des obligations mais les nouvelles règles doivent leur permettre d’accéder à de nouvelles classes d’actifs, comme les actions échangées au comptant, les fonds privés, les dérivés de matières premières et les options.

Ces mesures visant à ouvrir plus largement l’accès des marchés chinois aux capitaux étrangers est à replacer dans le contexte du ralentissement de la deuxième économie mondiale et des tensions commerciales avec les Etats-Unis.

Le vice-président de la CSRC Fang Xinghai a dit s’attendre à ce que les flux étrangers entrant en Chine continentale atteignent 600 milliards de yuans (78 milliards d’euro) cette année, soit deux fois le montant enregistré en 2018.

Par ailleurs, à partir d’avril, les obligations chinoises seront incluses dans l’indice de référence Bloomberg Barclays Global Aggregate Index.

Fin 2018, 309 institutions financières étrangères disposaient de quotas d’investissement d’un montant total de 101,1 milliards de dollars (88 milliards d’euros) dans le cadre du QFII, selon les données de la CSRC. (Samuel Shen avec le bureau de Pékin; Marc Angrand pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below