February 6, 2019 / 6:57 AM / 5 months ago

SPIRITUEUX-Carlsberg prévoit un ralentissement de sa croissance en 2019

6 février (Reuters) - Le groupe danois Carlsberg s’attend à une baisse de sa croissance organique en 2019 après avoir fait état mercredi de ventes au quatrième trimestre 2018 supérieures aux attentes grâce à une demande robuste en Chine.

Le troisième brasseur mondial derrière Anheuser Busch InBev et Heineken anticipe une hausse de son bénéfice d’exploitation cette année d’environ 5%, contre une progression de 11% l’année dernière.

Les ventes au quatrième trimestre ont atteint 13,95 milliards de couronnes danoises (1,87 milliard d’euros), au-dessus du consensus de 13,51 milliards de couronnes attendu en moyenne par les analystes selon Reuters.

Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du secteur :

* INDE ET CHINE DOPENT LE S1 DE DIAGEO

31 janvier - Diageo a publié jeudi des ventes semestrielles plus élevées que prévu, dopées par la vigueur de la demande en Inde et en Chine, et a annoncé un programme de rachats d’actions d’une valeur de 660 millions de livres sterling (754 millions d’euros).

Le premier groupe mondial de spiritueux a fait état d’une croissance organique de ses ventes au premier semestre de son exercice décalé - hors effets de change et cessions et acquisitions- de 20% en Chine, grâce à la forte demande d’alcools blancs écossais et chinois, et de 12% en Inde.

Les ventes nettes du premier groupe mondial de spiritueux ont atteint 6,91 milliards de livres, en hausse de 7% sur une base organique, sur les six mois clos au 31 décembre.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 77 pence. Les analystes anticipaient en moyenne une croissance organique des ventes nettes de 5,5% et un bénéfice de 71,4 pence par action, selon un consensus fourni par le groupe.

* RÉMY COINTREAU ACCÉLÈRE LE PAS AU T3

22 janvier - Rémy Cointreau RCOP.PA a accéléré le pas au troisième trimestre de son exercice décalé grâce à des ventes de cognac toujours très robustes en Chine où il pense maintenir la cadence malgré les craintes liées au ralentissement de la croissance dans le pays.

Le cognac Rémy Martin, principal centre de profits du groupe, a vu sa croissance organique encore décoller de 15,6% entre octobre et décembre 2018, après une hausse de 12,2% au cours des trois mois précédents, dépassant largement les 13,3% anticipés par les analystes.

Avec un nouvel an chinois plus précoce qu’en 2018, des livraisons ont été anticipées et ont eu un impact favorable d’environ deux points sur la croissance trimestrielle du cognac, a précisé le groupe mardi dans un communiqué. (Service Entreprises)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below