January 27, 2019 / 10:34 PM / 24 days ago

Washington lève les sanctions contre la société Rusal, Deripaska toujours dans le viseur

WASHINGTON, 27 janvier (Reuters) - L’administration américaine a levé dimanche les sanctions qui visaient l’entreprise russe Rusal, géant mondial de l’aluminium, et deux autres entreprises liées à l’oligarque Oleg Deripaska.

Ce proche de Vladimir Poutine et ancien associé de Paul Manafort, l’éphémère directeur de campagne de Donald Trump en 2016, reste en revanche la cible de sanctions.

Ces mesures de rétorsion avaient été prises en avril dernier en réaction à différentes initiatives russes, de l’annexion de la Crimée aux efforts présumés pour s’immiscer dans l’élection présidentielle de 2016.

Dans un communiqué, le département du Trésor explique que Rusal, En+ Group et JSC EuroSibEnergo ont limité les participations directes et indirectes de Deripaska dans leur capital et coupé le contrôle qu’il exerçait.

“Ces entreprises ont également accepté une transparence sans précédent sur leurs opérations”, ajoute le Trésor.

Rusal, hors Chine, est le premier producteur mondial d’aluminium. Les sanctions qui lui avaient été imposées ont eu pour effet de doper les exportations chinoises d’aluminium. (Patricia Zengerle Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below