September 14, 2018 / 8:02 AM / 8 days ago

BOURSE-Solocal en tête du SBF 120, MidCap Partners croit au redressement

PARIS, 14 septembre (Reuters) - Solocal affiche la plus forte hausse de l’indice SBF 120 vendredi matin en Bourse de Paris, porté par une recommandation d’achat de MidCap Partners, qui se dit convaincu par l’assainissement du bilan et la stratégie 100% numérique de l’ex-éditeur d’annuaires.

Le titre prend 4,08% à 1,02 euros à 09h54 alors que le SBF 120 progresse de 0,48%.

L’ex-PagesJaunes porte ainsi sa hausse depuis le début de l’année à 25% et sa capitalisation boursière repasse le seuil des 600 millions d’euros.

Le cours de l’action Solocal reste toutefois en baisse de près de 90% sur cinq ans, conséquence des déboires financiers des dernières années liés à un endettement massif et aux interrogations des investisseurs sur la capacité du groupe à survivre à l’essor de la publicité en ligne.

Des doutes balayés par MidCap Partners, qui entame son suivi de la valeur à l’achat avec un objectif de 1,75 euro, soit un potentiel de hausse de près de 80% sur le cours de clôture de jeudi.

“Longtemps handicapé par des LBO (rachats par endettement-ndlr) coûteux, Solocal dispose désormais d’un bilan financier solide”, estime l’intermédiaire, qui rappelle que le refinancement bouclé en 2017 a permis au groupe de ramener son ratio d’endettement de 4,7 à 1,7 et que le plan stratégique à l’horizon 2020 prévoit de réduire de 120 millions d’euros les coûts fixes.

“De plus, il y a désormais un véritable projet industriel et une stratégie commerciale de bon sens”, ajoute-t-il en jugeant que “l’érosion substantielle des revenus du ‘print’ a occulté les efforts de Solocal en faveur de la numérisation de son modèle économique”.

Cette stratégie, qui passera par la suppression totale des produits imprimés d’ici la fin 2020, avec des économies à la clé, devrait bénéficier de l’essor du marché des données, poursuivent les analystes de MidCap Partners.

“Des signes d’amélioration opérationnelle devraient être visibles à partir de 2019 avec une tendance nette en 2020, année pour laquelle nous prévoyons un Ebitda récurrent proche de 220 millions d’euros et une marge opérationnelle de 26,9%”, précisent-ils.

Leur valorisation fait ressortir une décote de 40% par rapport à la médiane du secteur. (Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below