September 13, 2018 / 6:08 PM / 12 days ago

Salvini demande à Moscovici d'aller "se laver la bouche"

ROME, 13 septembre (Reuters) - Matteo Salvini, ministre italien de l’Intérieur et dirigeant de la Ligue d’extrême droite, s’en est pris jeudi à Pierre Moscovici, qui a évoqué dans la matinée sa crainte de voir le retour de “petits Mussolini” en Europe.

Rencontrant la presse mercredi matin à la représentation de la Commission européenne à Paris, le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires a évoqué un “climat” politique ressemblant aux années 1930 en Europe, avec la montée des forces populistes et de l’extrême droite.

“Il n’y a pas heureusement de bruits de bottes, il n’y a pas d’Hitler, (mais) des petits Mussolini, ça reste à vérifier”, a-t-il ajouté.

L’ancien ministre socialiste des Finances n’a nommément mentionné aucun dirigeant européen, mais Salvini l’a pris pour lui.

“Le commissaire européen Moscovici, au lieu de censurer sa France qui rejette les immigrés à Vintimille, qui a bombardé la Libye et qui enfreint les critères européens, attaque l’Italie et parle sans réfléchir de nombreux petits Mussolini en Europe. Qu’il se lave la bouche avant d’insulter l’Italie, les Italiens et leur gouvernement légitime”, a-t-il réagi dans un communiqué diffusé par ses services.

Pierre Moscovici a par ailleurs estimé qu’il était de l’intérêt de l’Italie de continuer à réduire sa dette. (Crispian Balmer avec Yann Le Guernigou à Paris édité par Bertrand Boucey et Henri-Pierre André)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below