September 13, 2018 / 3:40 PM / 11 days ago

LEAD 1-Turquie-Forte hausse des taux, la livre dopée

(Actualisé avec des précisions, commentaires, contexte)

par Daren Butler et Ece Toksabay

ISTANBUL, 13 septembre (Reuters) - La banque centrale turque a relevé jeudi son principal taux directeur de 6,25 points, la hausse la plus importante intervenue sous les 15 ans de présidence de Recep Tayyip Erdogan, dopant la livre turque et apaisant peut-être les investisseurs qui redoutent l’influence de ce dernier sur l’institut d’émission.

Le taux des prises en pension à une semaine est passé à 24%, au plus haut depuis 2004, et depuis avril ce taux d’intervention a été augmenté de 11,25 points pour tenter d’enrayer la chute de la monnaie locale, en dépit d’un fort ralentissement économique.

Moins de deux heures avant l’annonce de la décision de la banque centrale Recep Tayyip Erdogan réaffirmait vigoureusement son opposition à toute hausse des taux d’intérêt.

Les 11 économistes interrogés par Reuters prévoyaient une hausse comprise entre 225 de 725 points de base.

La livre turque pâtit des ingérences présidentielles dans la politique monétaire et, plus récemment, de l’escalade des tensions entre Washington et Ankara.

Erdogan, qui se dépeint lui-même comme un “ennemi des taux d’intérêt”, a désigné en juillet comme ministre des Finances son gendre Berat Albayrak, une décision qui n’a pas été sans indisposer les investisseurs.

“C’est bien de voir le bon sens s’imposer”, a réagi Brett Diment, spécialiste de la dette émergente chez Aberdeen Standard Investments. “Avoir relevé aujourd’hui permet à la Turquie de récupérer un peu de crédibilité monétaire et c’est d’une importance primordiale”.

L’inflation a atteint 17,9% en août, la plus élevée depuis la fin 2003, poussant la banque centrale à annoncer qu’elle adapterait le mois suivant sa politique monétaire face aux “risques significatifs” pour la stabilité des prix.

La livre turque, qui évoluait en baisse avant les annonces de la banque centrale, a gagné près de 3% à 6,18 pour un dollar . Elle a perdu plus de 38% de sa valeur face au billet vert cette année et atteint un plus bas historique à 7,24 à la mi-août.

L’indice boursier de référence a pris 2,4% et l’indice bancaire 4,8%. Les emprunts turcs en dollar ont tous monté.

Pour Guillaume Tresca, stratège marchés émergents du Crédit Agricole, il fallait ralentir une économie turque qui était en état de surchauffe et une hausse des taux s’imposait pour enrayer la dépréciation de la livre.

“Bien sûr ça aura des conséquences négatives sur l’économie mais je dirais que c’est moins important d’avoir un atterrissage brutal que des défauts de grandes entreprises en raison du cercle vicieux entre la dépréciation (de la livre) et l’inflation”, a-t-il expliqué.

Phoenix Kalen, directeur de la stratégie EM (marchés émergents) de Société Générale, trouve que le marché est à la fois content et perplexe.

“On dirait presque un jeu de ‘good cop, bad cop’ (le bon et le méchant policiers) entre les autorités turques, le président Erdogan d’une part n’arrêtant pas de dire à quel point il déteste les hausses des taux (...) et une réaction de taille de la banque centrale en réponse aux récentes évolutions géopolitiques et inflationnistes”, a-t-il dit.

Pour Piotr Matys, stratège EM de Rabobank, la banque centrale a pris la bonne décision pour rétablir la confiance envers la monnaie nationale.

Il fallait aussi, a-t-il observé, que la Turquie résolve son différend avec les Etats-Unis et rééquilibre une économie par trop portée sur les grands travaux et les dépenses des ménages.

Erdogan voit dans la chute de la livre une “guerre économique” visant la Turquie et ne cesse d’appeler la population à vendre ses dollars pour l’étayer. Il a décrété ce jeudi que les ventes immobilières et les locations devaient être libellées en livre turque, mettant un terme à la réalisation d’affaires en devises.

Juliette Rouillon et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below