September 12, 2018 / 4:03 AM / 9 days ago

BOURSE-Les valeurs à suivre à Paris et en Europe (actualisé)

 (Actualisé avec Hermès, Casino, SSE, Seadrill, IWG)
    * Variation des futures sur indice CAC 40         
    * Variation des futures sur indice Stoxx 600          
    * Valeurs qui se traitent ex-dividende         
    * Le point sur les marchés européens        

    PARIS, 12 septembre (Reuters) - Les valeurs à suivre
mercredi à la Bourse de Paris et en Europe, où les contrats à
terme sur les principaux indices suggèrent une ouverture en
légère hausse: 
    
    * HERMÈS INTERNATIONAL           a publié mercredi un
résultat opérationnel semestriel en hausse après avoir signé une
très solide croissance organique, porté comme ses pairs par un
environnement favorable pour le luxe en première partie d'année.
            
    
    * CASINO           - Bernstein a réaffirmé mercredi son
opinion sur le groupe de distribution à "sous-performance" en
abaissant son objectif de cours de 26 à 20 euros, ce qu'il
justifie par une nouvelle estimation des dettes internes au
groupe et par l'impact de l'évolution récente des changes. 
    
    * INDITEX          a fait état d'une hausse de 3% de son
bénéfice semestriel et d'une amélioration de sa marge brute en
dépit de l'appréciation de l'euro. Il a précisé tabler sur une
croissance de 6% à 8% de ses ventes à données comparables au
second semestre.             
    
    * SANOFI           a annoncé que la FDA allait examiner la
demande supplémentaire de licence de produit biologique pour
Praluent en tant que traitement potentiel dans la réduction
d'événements cardiovasculaires majeurs. 
    
    * NEXANS           - Credit Suisse a abaissé sa
recommandation à "neutre" contre "surperformance" et ramené son
objectif de cours de 37 à 29 euros. 
    
    * DBV TECHNOLOGIES          a fait état de la revue positive
par un comité de suivi indépendant des résultats du premier
volet de l'essai clinique sur de jeunes enfants de Viaskin
Peanut, son traitement de l'allergie à l'arachide.             
    
    * GROUPE CRIT           a annoncé mardi une hausse de 7,1%
de son Ebitda au premier semestre, à 64,6 millions d'euros, sur
un chiffre d'affaires en progression de 3,6% à 1.217 millions
d'euros. La division Travail temporaire a dépassé le cap
symbolique du milliard d'euros de chiffre d'affaires sur le
semestre, en hausse de 2,7%. Le communiqué: bit.ly/2N35L1k
         
    * LEGRAND           a confirmé mardi que ses locaux avaient
fait l'objet d'une perquisition le 6 septembre et a dit à cette
occasion avoir pleinement coopéré avec les autorités
compétentes.             
    
    * SSE         - Le fournisseur britannique d'énergie a
averti mercredi que ses résultats semestriels seraient divisés
par deux par rapport à ceux de l'an dernier en raison de
l'impact du climat sec et chaud de la période et du maintien des
prix du gaz à des niveaux élevés. 
    
    * SEADRILL           - Le spécialiste norvégien des
plates-formes pétrolières s'est déclaré mercredi prêt pour
d'éventuelles acquisitions, après le rachat la semaine dernière
d'Ocean Rig par son concurrent Transocean         pour 2,7
milliards de dollars.
    
    * IWG         - Le groupe britannique de services aux
entreprises, propriétaire entre autres de la marque Regus, a
annoncé mercredi la démission de son directeur financier. 
    
    * UNILEVER                 . Le fournisseur d'indices FTSE
Russell a annoncé mardi soir qu'Unilever Plc serait retiré de
ses indices, dont le Footsie britannique, d'ici la fin de
l'année après son remplacement par New Unilever NV, la nouvelle
structure simplifiée du géant anglo-néerlandais des produits de
consommation qui sera basée à Rotterdam et cotée à Euronext
Amsterdam à partir de décembre.              
    
    * MORRISONS        . Le cabinet d'avocats Leigh Day qui
poursuit la chaîne de supermarchés pour inégalités salariales a
estimé mardi soir qu'elle pourrait devoir payer un milliard de
livres (1,12 milliard d'euros) de compensations à 80.000
salariées si elle est reconnue coupable. Leigh Day a aussi
engagé des poursuites pour le même motif contre Asda (groupe
Walmart         ), Sainsbury's          et Tesco         .
    
    L'AGENDA ÉCONOMIQUE DU JOUR:             
   

 (Service Marchés)
  
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below