September 10, 2018 / 6:57 AM / 14 days ago

Rosengren (Fed) n'exclut pas des taux plus "restrictifs"

BOSTON, 10 septembre (Reuters) - Les taux d’intérêt américains pourraient devoir augmenter plus longtemps qu’actuellement prévu si les perspectives économiques continuent de se renforcer, a estimé ce week-end Eric Rosengren, le président de l’antenne de Boston de la Réserve fédérale.

Il y a deux ans, le même Rosengren avait cessé de préconiser le maintien de taux d’intérêt bas, affirmant qu’il était temps de commencer à normaliser la politique monétaire même avec un chômage à 5%, une croissance modeste et une faible inflation.

Les taux d’intérêt pourraient non seulement devenir “restrictifs” mais la définition de ce niveau pourrait évoluer aussi, a-t-il dit dans une interview accordée à Reuters samedi après une conférence à Boston.

“Il n’y a pas le feu mais il y a une pression haussière sur l’inflation et, compte tenu du fait que nous sommes déjà à 2%, avec un marché du travail tendu, (...) on va arriver à une situation où on commencera à avoir de façon persistante une inflation au-dessus de notre objectif”, a expliqué Eric Rosengren. “Il y a des arguments pour normaliser la politique (monétaire) et probablement pour être modérément restrictif.”

L’objectif de 2% d’inflation de la Fed vient seulement d’être atteint après une décennie d’efforts vains pour stimuler la hausse des prix.

La banque centrale relève actuellement ses taux d’intérêt au rythme d’un resserrement par trimestre, le prochain étant attendu en septembre.

Pour Eric Rosengren, la Fed n’a pas besoin pour l’instant d’accélérer la cadence, s’étant offert le luxe de commencer très tôt - en décembre 2015 - le cycle de normalisation en anticipant l’amélioration des conditions économiques.

Mais la situation continue d’évoluer, a-t-il averti. Avec un taux de croissance autour de 3%, une situation de quasi plein emploi et le risque de voir les tensions commerciales alimenter durablement les pressions inflationnistes, “nous avons une assez bonne idée du chemin qui nous attend sauf grosse surprise”, a-t-il dit.

Cela laisse prévoir deux autres hausses de taux cette année et trois en 2019, ce qui ramènerait l’objectif des fonds fédéraux à un peu plus de 3% à la fin de l’année prochaine.

Selon des données publiées à l’issue de la réunion monétaire de juin, la Fed marquerait ensuite une pause à ce niveau, un seul resserrement étant prévu en 2020 d’après la projection médiane des membres du comité de politique monétaire (Fomc).

A ce stade, le taux directeur serait légèrement au-dessus du niveau que la Fed définit actuellement comme étant “neutre” et entrerait en territoire “restrictif”, une évolution qu’Eric Rosengren et son collègue de la Fed de Chicago, Charles Evans, jugent probablement nécessaire.

La définition même de la neutralité évolue avec les perspectives économiques. Longtemps, le modèle économique développé par la Fed de New York a pointé vers un niveau à zéro puis 1%, en fonction des estimations de la croissance de l’économie au-dessus de son potentiel.

Le Fomc publiera ses nouvelles projections de croissance et d’inflation à l’issue de sa réunion monétaire des 25 et 26 septembre.

Pour Eric Rosengren, les données sur le marché du travail et la croissance semblent de plus en plus “incompatibles” avec le niveau actuel du taux neutre. En d’autres termes, la Fed a peut-être une politique monétaire plus accommodante que ce qu’elle voudrait et l’économie pourrait tolérer des taux plus restrictifs.

“Je ne serais pas surpris si les estimations du comité (de politique monétaire) augmentent avec le temps”, a dit le patron de la Fed de Boston. Et si ces estimations sont revues à la hausse, “on peut penser que ce sera le cas aussi pour la trajectoire (des taux).” (Véronique Tison pour le service français, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below