September 6, 2018 / 7:05 AM / 2 months ago

Burberry arrête de brûler ses invendus, renonce à la vraie fourrure

LONDRES, 6 septembre (Reuters) - Burberry a annoncé jeudi qu’il allait cesser à la fois de brûler ses articles invendus et d’utiliser de la vraie fourrure dans ses collections après que le groupe de luxe britannique a été au centre de critiques pour le peu de cas fait de préoccupations environnementales et animales.

La marque, qui doit présenter ce mois-ci sa première collection sous la houlette de son nouveau directeur artistique Riccardo Tisci, s’est engagée à se montrer plus responsable d’un point de vue social et environnemental après avoir reconnu avoir brûlé pour 28,6 millions de livres (31,7 millions d’euros) d’articles invendus au cours de son dernier exercice.

Burberry, créateur du célèbre trench coat, rallonge par ailleurs la liste de grands noms du secteur, comme Versace, Gucci et Stella McCartney, qui cessent d’avoir recours à de la vraie fourrure - lapin, renard, vison et raton laveur asiatique - pour leurs pièces.

“Etre un acteur du luxe moderne significe être responsable sur un plan social et environnemental. Cette croyance est centrale pour nous chez Burberry et très importante pour notre réussite sur le long terme”, déclare Marco Gobbetti, directeur général du groupe. (Kate Holton, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below