September 5, 2018 / 1:14 PM / 2 months ago

USA-Le déficit commercial à un plus haut de cinq mois en juillet

WASHINGTON, 5 septembre (Reuters) - Le déficit commercial des Etats-Unis a atteint un plus haut de cinq mois en juillet sous l’effet d’importations record et d’une baisse des exportations notamment de soja et de l’aéronautique civile, ce qui pourrait se traduire par une contribution négative du commerce extérieur à la croissance au troisième trimestre.

Le département du Commerce a annoncé mercredi que le déficit avait augmenté de 9,5% à 50,1 milliards de dollars (43,24 milliards d’euros), se creusant pour le deuxième mois consécutif. Le chiffre de juin a été révisé en légère baisse à 45,7 milliards de dollars contre 46,3 milliards en première estimation.

Les économistes anticipaient un déficit de 50,3 milliards de dollars. Le déficit commercial continue d’augmenter en dépit de la politique d’”America First” de l’administration Trump qui s’est traduite par des tensions commerciales croissantes entre Washington et ses principaux partenaires commerciaux, Chine, Union européenne, Mexique et Canada.

Le déficit des échanges extérieurs avec la Chine a bondi de 10% pour atteindre un niveau mensuel record de 36,8 milliards de dollars.

Le déficit commercial s’était contracté en avril et en mai à la faveur d’une hausse des exportations de soja par les agriculteurs américains avant l’entrée en vigueur début juillet de droits de douane imposés par la Chine en riposte à ceux mis en oeuvre par Washington certaines exportations chinoises.

Ajusté de l’inflation, le déficit commercial ressort à 82,5 milliards de dollars en juillet, à un plus haut de cinq mois, après 79,3 milliards en juin.

Ce déficit en termes réels est supérieur à la moyenne mensuelle du deuxième trimestre qui ressortait à 77,5 milliards de dollars.

Si la tendance se confirme en août et en septembre, le commerce extérieur pourrait amputer la croissance du troisième trimestre alors qu’il avait contribué positivement à hauteur de 1,17 point de pourcentage à celle du deuxième trimestre qui a atteint 4,2% en rythme annualisé.

En juillet, le déficit commercial avec le Mexique a baissé de 25,3% à 5,5 milliards de dollars mais il a augmenté de 57,6% avec le Canada à 3,1 milliards de dollars. Le solde négatif des échanges extérieurs avec l’Union européenne a quant à lui bondi de 50% à 17,6 milliards de dollars.

Les exportations de biens et de services ont reculé de 1,0% à 211,1 milliards de dollars en juillet. Les exportations de soja ont baissé de 700 millions de dollars et celles de l’aéronautique civile de 1,6 milliard de dollars. Les exportations de pétrole ont en revanche atteint un niveau record sur le mois.

Les importations de biens et de services ont augmenté pour leur part de 0,9% à 261,2 milliards de dollars en juillet, notamment avec la hausse des achats d’ordinateurs et de matériels périphériques.

Les importations de pétrole ont atteint leur plus haut niveau depuis décembre 2014 en valeur, reflétant la hausse des cours du baril.

Lucia Mutikani, Marc Joanny pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below