August 17, 2018 / 1:11 PM / 3 months ago

CORR-LEAD 1-Les recherches se poursuivent à Gênes avant les funérailles nationales

(Lire au § 15 que Salvini a précisé que la procédure de résiliation prendrait des semaines, voire des mois et qu’il n’y a aucune division au sein du gouvernement (et non aucune décision))

* Le dernier bilan fait état de 38 morts, mais dix à vingt personnes seraient portées disparues

* Funérailles des victimes samedi, jour de deuil national

* Certaines familles absentes en signe de protestation

par Ilaria Polleschi

GÊNES, Italie, 17 août (Reuters) - Les secouristes continuaient vendredi de fouiller les décombres du viaduc autoroutier qui s’est effondré mardi à Gênes, alors que l’Italie se prépare à des funérailles nationales pour les victimes de la catastrophe.

L’espoir de retrouver des survivants, trois jours après la catastrophe, est minime mais les sauveteurs veulent encore croire que des gens sont peut-être bloqués dans des “poches de survie” qui se seraient formées par des blocs de béton dans leur chute.

“Nous travaillons en synchronisation avec des équipes cynophiles et du matériel de terrassement”, explique Stefano Zanut, un des sauveteurs mobilisés sur les lieux de la catastrophe.

“Nous créons des ouvertures dans les décombres par où les chiens renifleurs peuvent entrer”, ajoute-t-il.

Les secouristes, qui travaillent en continu depuis la catastrophe, n’ont pas encore dégagé toutes les voitures bloquées sous les décombres.

Vendredi, les recherches ont été momentanément entravées par un dégagement de fumée s’élevant d’un brasier qui s’est déclaré parmi les blocs de béton et d’acier mais a été rapidement éteint.

Le bilan de l’effondrement du tronçon de 200 mètres du pont sur l’autoroute A10, précipitant dans le vide les véhicules d’une hauteur de 50 mètres, reste à 38 morts, mais dix à 20 personnes sont toujours portées disparues, a déclaré jeudi le procureur de Gênes, Francesco Cozzi.

Les funérailles de la plupart des victimes doivent avoir lieu samedi matin au Centre des expositions de Gênes en présence du cardinal Angelo Bagnasco, du président de la République Sergio Mattarella et du président du Conseil Giuseppe Conte.

Mais certaines familles ont dit qu’elles boycotteraient l’événement et organiseraient elles-mêmes les funérailles de leurs proches, en signe de protestation contre les négligences à l’origine selon elles de l’accident.

DEUIL NATIONAL

Le gouvernement a déclaré samedi journée de deuil national.

Les funérailles nationales seront retransmises en direct à la télévision. La RAI, la radio-télévision publique, a annoncé qu’elle ne diffuserait aucune publicité en signe de respect pour les victimes.

Le groupe italien Autostrade, concessionnaire de l’autoroute A10 qui relie Gênes à la frontière française, doit tenir une réunion extraordinaire de son conseil d’administration mardi prochain, a-t-on appris vendredi. Sa maison mère, la société Atlantia, elle-même contrôlée par la famille Benetton, en fera de même le lendemain.

Le ministère des Transports a annoncé jeudi soir qu’il avait ouvert une enquête sur Autostrade per l’Italia et qu’il lui avait donné quinze jours pour montrer qu’elle a rempli toutes ses obligations contractuelles.

Le vice-président du Conseil, ministre du Travail et chef de file du Mouvement 5 Etoiles, Luigi Di Maio, a réaffirmé vendredi que le gouvernement était animé par la “volonté politique” de résilier le contrat de concession passé avec Autostrade per l’Italia, qui gère 3.000 km d’autoroute en Italie.

Matteo Salvini, ministre de l’Intérieur, vice-président du Conseil et dirigeant de la Ligue d’extrême droite, a indiqué pour sa part que la procédure de révocation prendrait des semaines, voire des mois. Il a ajouté qu’il n’y avait aucune division sur ce sujet au sein du gouvernement de coalition.

Les quotidiens italiens La Stampa et La Repubblica font état vendredi d’une étude commandée l’an dernier par la société concessionnaire du viaduc autoroutier mettant au jour des problèmes de stabilité de l’ouvrage.

L’audit, effectué en novembre 2017 par des experts de l’Ecole polytechnique de Milan à la demande d’Autostrade per l’Italia, a notamment mis en exergue l’état des haubans, montrant que les câbles de la portion du pont qui s’est effondrée mardi dernier réagissaient aux vibrations “d’une manière qui ne correspond pas totalement aux résultats attendus et requiert des investigations approfondies”, indiquent les deux journaux.

LA DÉFENSE D’AUTOSTRADE

Aucun commentaire n’a pu être obtenu auprès de la direction d’Autostrade ou de sa maison-mère.

Mais dans un communiqué publié mercredi, Autostrade a affirmé que le pont Morandi faisait l’objet de contrôles trimestriels, ainsi que l’exige la loi.

Des vérifications supplémentaires au moyen d’équipements sophistiques ont été menés et des experts extérieurs consultés, ajoutait l’entreprise, notant encore que ces contrôles ont fourni des assurances suffisantes sur l’état de l’ouvrage.

En Bourse, Atlantia était en légère hausse vendredi. L’action a perdu plus de 20% depuis le drame.

Le gouvernement a parallèlement décrété cette semaine l’état d’urgence pour la capitale de la Ligurie, où plus de 600 habitants ont dû quitter leurs maisons situés à proximité du pont et ont été pris en charge dans des centres d’hébergement provisoire. Il faudra peut-être des mois pour les reloger définitivement.

La fermeture partielle de l’autoroute A10, qui relie Gênes au sud-est de la France, est aussi un frein pour l’activité économique de la grande ville portuaire. (avec Valentina Za et Stephen Jewkes à Milan et Philip Pullella à Rome Danielle Rouquié et Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below